How to be an English supporter


Ou plutôt comment être un English Football Fan, mais ça faisait un peu long comme titre. Ça n’aura échappé à personne, grâce au zèle de publicitaires en mal d’inspiration, qui utilisent le football pour tout vendre (y compris un rince bouche et du shampoing anti pelliculaire, ici. Les joueurs de foot ont-ils des problèmes d’hygiène?) la coupe du monde débute aujourd’hui au Brésil. Les anglais sont donc prêts à soutenir leur équipe.

20140612-105421-39261352.jpg
(BBC.co.uk, forcément!)

Avant tout, une précision géographique s’impose, seuls les anglais sont qualifiés. Il ne s’agit pas de se faire bêtement surprendre à encourager les footballeurs anglais si vous résidez au Pays de Galles, en Écosse ou en Irlande du Nord. D’ailleurs, les gallois, les écossais et les irlandais soutiennent n’importe quelle équipe, du moment qu’elle joue contre l’Angleterre. L’East Anglia, où je vis, étant comme son nom l’indique en Angleterre, on peut profiter à fond de la bonne humeur ambiante.

Les anglais sont cependant fermement persuadés que leurs joueurs vont être ridicules et considèrent qu’une élimination en huitième de finale serait une réussite totale. Une élimination aux pénalties bien sur, puisque c’est une tradition locale. Depuis des lustres, l’Angleterre est toujours éliminée aux penalties. Pour ceux qui ne suivent pas le foot, ( je sais qu’il y a des gens très bien qui trouvent ça pénible) il s’agit de taper dans le ballon , de préférence avec le pied et de le lancer dans les buts (le ballon, pas le pied). Le gardien en face (celui avec des gants de clown) essaie d’empêcher le ballon de rentrer. Voilà. Même Bébé 5 y arriverait, mais pas les multimillionnaires en short (mais sans pellicule donc) qui représentent l’Angleterre. On pourrait croire que depuis le temps qu’ils jouent au foot, ils pensent à s’entraîner à tirer ces fameux penalties, mais non, on ne plaisante pas avec la tradition ici, il faut se faire éliminer comme ça.

Cela dit, ce pessimisme ambiant n’empêche pas les anglais d’afficher des drapeaux (pas l’union Jack, la croix de saint George, rouge sur fond blanc) aux voitures, coincés aux portières ou en fanion sur la calandre, aux fenêtres, dans les jardins…il y en a partout. Sans compter les t-shirts, les casquettes, les lunettes de soleil (il fait très beau, et oui!). Alors que le supporter de tennis mange des fraises et boit du pimm´s assis par terre, le fan de foot mange des pizza et boit de la bière assis au pub ou sur son canapé. On ne peut pas se tromper, dans la rue, on reconnaîtra l’amoureux du tennis aux tâches vertes dues au gazon sur son pantalon et à sa démarche hésitante (le pimm´s est un alcool et sert de base à des tas de cocktails rigolos) et celui de foot aux tâches rouges dues à la sauce tomate et à sa démarche hésitante. Bref, si vous êtes daltoniens, c’est pas gagné.

Le supporter anglais soutient son équipe dans la bière, certes, mais aussi dans la joie, quoique je me demande si les deux ne sont pas liés. L’Ado, avec sa dextérité habituelle ayant réussi à casser ses lunettes juste avant un match de l’Angleterre, la dernière fois, on a foncé chez l’opticien à 10 minutes du coup d’envoi. C’était suprenant, la ville était déserte. Absolument personne dans les rues, c’était limite angoissant. Et pas un bruit, jusqu’à ce que le God save the queen monte de toutes les fenêtres ouvertes, de toutes les boutiques, de tous les pubs. La ville entière chantait en même temps. C’était extraordinaire. Bien sur, les anglais ont perdu…aux penalties.

Cet article, publié dans société, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

34 commentaires pour How to be an English supporter

  1. petiteyaye dit :

    Je n’ai jamais croisé un supporter anglais qui ne titubait pas… l’ado ne s’y est pas encore mis ??!? ah c’est vrai, j’oubliais qu’il n’est pas vraiment anglais, lui 😉

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    Tes billets sont vraiment impayables et si bien écrits dans l’humour. J’adore. Publies-tu ?

    J'aime

  3. Sanny dit :

    En effet les drapeaux blancs et rouges sont de sortis…les pubs ont affiché le planning des réjouissances!! ça me tarde…j’hésite à mettre un drapeau Français (en France les gens détestent qu’en des drapeaux étrangers s’affichent!!!) je tenterai peut-être si on va un peu plus loin que les 8ème!!! et si on joue contre l’angleterre!!!! hi hi hi je pense ouvrir mes fenêtre pour la marseillaise…en plus les 2 maisons qui nous entourent sont occupés par des coloc hommes. ça va chauffer

    J'aime

    • pomdepin dit :

      A Londres, je ne sais pas, mais chez nous ça ne pose aucun problème! Deux rues pus loin, il y a des italiens, ils ont sortis leur drapeau, alors que pourtant ce sont des adversaires directs de l’Angleterre. Il n’y a pas la même attitude qu’en France.

      J'aime

  4. Raphaëlle dit :

    Quel enthousiasme!!
    Je crois que je vais faire un cocktail biere-pimm’s…pour essayer!!

    J'aime

  5. fedora dit :

    exactement, je vais faire comme Raphaelle : bière ET pimm’s… na ! n’empêche, demain soir je suis chez vous… et j’appréhende un poil 🙂

    J'aime

  6. LadySo dit :

    J’ai remarqué ça aussi (pas les penalties, hein !) : Des drapeaux partout. Mais alors partout ! Je suis sûre qu’en allant à l’école demain, je vais en voir des nouveaux. Le Alfred Hitchcock, l’hôtel à 5 minutes de chez moi, en a à toutes les fenêtres, survolant le parking, aux rambardes de la terrasse…C’est assez perturbant en fait.
    Et la famille est à fond. J’ai refusé poliment de regarder la cérémonie d’ouverture et ils m’ont tous regarder avec des yeux ronds. Pourtant, ils sont aussi persuadés que l’Angleterre va perdre…A part la Puce ! Elle est persuadé qu’il vont gagner ! Mais elle n’a que 7 ans.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      C’est ma deuxième coupe du monde ici, et j’ai vu deux championnat d’Europe, c’est la première fois que je vois les anglais aussi pessimistes sur leur équipe. Mais ça n’empêche pas de faire la fête!

      J'aime

  7. carrie4myself dit :

    J’adorais le cote festif de ces periodes de foot! Des drapeaux de partout, c’etait tres chouette.
    On faisait meme des paris au taf; tres tres populaire en GB. Et on avait le droit, de regarder un match lorsque l’Angleterre jouait, mais sans boissons alcolisees!
    Une ecossaisse est au taf a Maastricht et comme tu dis: elle va supporter chaque fois l’equipe adversaire de l’Angleterre! 😉

    J'aime

  8. J’aime bien le jeu des différences entre l’image du supporter de foot et celle du fan de tennis 🙂
    Ici, bien sûr, tout le monde croit que les français peuvent créer l’exploit… comme à chaque fois… et puis après, la compétition commence…. 🙂

    J'aime

    • pomdepin dit :

      D’habitude, les anglais y croient toujours un peu aussi, mais pas cette fois. Il faut dire qu’ils n’ont plus de grandes stars (on ne peut pas dire que Rooney soit enthousiasmant!) et l’entraîneur réussit à endormir tout le monde pendant ses conférences de presse. Les anglais sont juste contents de participer!

      J'aime

  9. Emilie dit :

    Le match Angleterre – Italie sera retransmis en direct a 4h30 du mat’ a Melbourne ! Les pubs dans la City ouvrent expres pour l’occasion…

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Ça fait tôt quand même! Ça fait 11 h du soir pour nous, et les pins n’ont pas eu le droit de prolonger leurs horaires d’ouverture, tout le monde s’attend vraiment à ce que l’Angleterre perde!

      J'aime

  10. janeiro23 dit :

    coucou, je t’ai trouvé 2 nouveaux (petits!!) supporters!!! Ils sont dans ta boîte mail……encore un énorme merci bises

    J'aime

  11. vachefollette dit :

    Un super résumé des anglais et leur amour du foot – merci pour le bon bol de rigolade 🙂 Perso, je préfère le rugby. Ils ne sortent pas du terrain dès q’ils se cassent un ongle 🙂

    J'aime

  12. Carole dit :

    Les matchs de foot passent dans les cinémas ici à Melbourne et certains servent de l’alcool! Par contre, j’avoue que lorsque je gérais mon pub en GB, je n’ai jamais aimé les jours de grand match. Deux exemples: Angleterre-Argentine: j’ai fermé le pub 10 minutes avant le fin du match de peur que si l’Argentine gagne, la ville soit mise à feu et à sang. Et Coupe d’Europe 2004, France-Croatie: je n’ai jamais dit être Française… Je ne donnais pas cher de ma peau!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s