Jimmy’s farm


Marichéri refusant avec une obstination incompréhensible d’adopter une vache, je dois me rabattre sur les fermes environnantes. L’avantage, c’est que même si les vaches ne sont pas potty trained, c’est quand même tout pimpant, pour de simples raisons de health and Safety (hygiène et sécurité). On y perd en authenticité ce qu’on y gagne en propreté.

On a de la chance, le nord de notre comté, l’Essex est très, très agricole, pour ne pas dire plouc (mais je laisse ça aux londoniens. Auxquels il est d’usage de vouer un mépris profond, tout en sachant que la moitié de la ville commute tous les jours et que l’autre est composée d’anciens londoniens en mal de grands espaces). Du coup, il y a plein de fermes, plus ou moins éducatives qui se visitent autour de chez nous. J’avoue que celles avec des panneaux explicatifs, un passage bien pavé entre deux enclos fleuris et des poules bien peignées me rebutent un peu. Je suis pour la campagne qui sent bon et qui a été bien nettoyée, mais il y a des limites. Ce n’est pas que je veuille absolument patauger dans le fumier, mais ça tient plus du zoo que de la ferme. On préfère donc aller à Jimmy’s farm, une vraie ferme en activité où on peut s’extasier sur les petits cochons avant de passer à la boutique chercher son bacon.

20140607-112615-41175520.jpg

Jimmy est une célébrité, pour sa seule amitié avec le chef télévisuel Jamie Oliver. Ils ont grandit ensembles (et oui, Jamie Oliver est un essex boy. Après David Beckam, on collectionne les intellectuels), étaient à l’école ensembles, ont même fait quelques programmes télé ensembles (Jamie food fight club) bref ils ne se quittent plus. Et Jimmy fournit les restaurant de Jamie. C’est pratique. Il est extrêmement entreprenant et a réussi à vendre ses aventures à plusieurs producteurs télé. Quand on visite sa ferme, on peut pour une somme modique, acheter du « animal feed » de la nourriture pour les animaux et le leur donner. Non seulement, on paie pour visiter, mais aussi pour faire son boulot, c’est un petit futé ce Jimmy!

20140607-112425-41065209.jpg

Même Pré Ado nous accompagne quand on va à Jimmy’s farm. Il sait qu’on passe toujours à la boutique, et c’est un fan de charcuterie. Ça lui donne un alibi pour s’extasier devant les agneaux sans casser son image de futur ado cool et blasé. Par contre, les filles et moi n’hésitons pas à pousser des cris ravis à la vue de ses pauvres bêtes qui a peine nés doivent affronter des hordes de gamines (et moi) en délire qui se battent pour leur donner le biberons. Sérieusement, c’est pas mignon?

20140607-112658-41218532.jpg

Par contre, Bébé 5 n’a manifesté qu’un intérêt poli, sauf quand on est arrivé à l’étang des canards. J’ai cru que j’avais enfin gagné un allier dans ma grande bataille pour convaincre la famille d’adopter un canard en attendant d’avoir un jardin assez grand pour y mettre une vache, mais pas du tout. Bébé 5 voulait juste se flanquer à l’eau. Avec insistance. Après tout, maintenant qu’il maitrise la marche, il n’y a pas de raison qu’il ne se lance pas dans la natation aussi. C’est un futur grand sportif, c’est évident. En attendant, c’est Marichéri qui a fait du sport en lui courant après pour éviter de le récupérer dans l’étang.

20140607-112518-41118231.jpg

On a donc décidé de remettre Bébé 5 dans sa poussette, malgré ses protestations énergiques, mais elle était prise d’assaut par une chèvre, à moitié grimpée dans le panier en dessous. La chèvre broutait avec ravissement le plan de la ferme, après avoir fini, non pas le goûter, mais la couche de rechange. Ça a beaucoup plus à bébé 5, lui même gourmet accompli (il vient d’inventer une recette de petit pois au chocolat dont il est ravi). Il a même essayé d’embarquer la chèvre avec lui dans la poussette, j’étais très fière, mais Marichéri n’a pas voulu céder.

20140607-114600-42360343.jpg

Jimmy est un visionnaire, il a introduit de nouveaux animaux dans sa ferme. Alors, bien sur une autruche ne fait pas vraiment couleur locale au plein milieu de l’Essex, mais j’adore son air ahuri! Comme les filles avaient déversé la totalité de leur animal feed sur la tête des poules, on a fouillé dans ce qui restait du panier de la poussette pour essayer de trouver quelque chose pour l’autruche. Elle n’a pas voulu de cookie mais a pris une lingette de Bébé 5. Princesse 1 veut savoir si il y a une lien de parenté entre les chèvres et les autruches, vu qu’elles mangent à peu près la même chose. C’est une très bonne question.

20140607-112716-41236103.jpg

La deuxième partie de la visite est beaucoup moins amusante, mais on veut que nos enfants sachent d’où viennent ce qu’il y a dans leur assiette (réponse de Princesse 2: ben, du frigo!) on a donc parcouru le potager aussi. Ça m’a permis de me ridiculiser en montrant des plans de haricots aux filles. C’était des carottes. Et depuis quand un garçon de ferme anglais parle français? Vous l’aurez remarqué tout ça manque de vache. Mais Jimmy a pensé à tout, je n’ai même pas eu besoin de demander!

20140607-112741-41261110.jpg

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Jimmy’s farm

  1. Polina dit :

    Stop, stop, stop ! Ces photos me font regretter de ne pas avoir de ferme, je suis du genre à pouvoir organiser une arche de Noé chez moi 🙂 …

    J'aime

  2. petiteyaye dit :

    Et dire qu’on a tout ce petit monde juste en bas de chez nous sans avoir besoin d’aller jusqu’à la ferme, et tout ça en vivant dans la capitale de notre pays ! Le seul problème c’est que les moutons se nourrissent exclusivement de cartons que leur propriétaire découpent en petit morceaux et font fondre en mélasse dans l’eau… ça donnerait tout de suite moins envie à l’ado de s’arrêter à la boucherie locale 😉

    J'aime

  3. Une chèvre, ça doit être sympa aussi…. Et puis ça tond la pelouse (et les massifs de fleurs, et les écorces d’arbre.. mouais finalement, c’est peut-être pas une si bonne idée.. )…
    Je vais me contenter de mes poules pour le moment…
    Quand on était en RP, j’adorais aller à la ferme de Rambouillet, celle du lycée agricole : une vraie ferme, mais assez propre et avec plein de bébés animaux, et une belle boutique à la sortie ! On prenait parfois de quoi faire un bon goûter que nous nous empressions de déguster au bord de l’étang voisin…

    J'aime

  4. carrie4myself dit :

    J’aime la ferme aussi. J’emmenais mes neveux dans les fermes environnantes du village pdt les vacances.
    Gally: ben ….c’est trop proche de Versailles donc a eviter. Sinon a Versailles: le potager du Roi est a voir!
    Rambouillet, c’est adorable je suis d’accord et le parc est agreable a voir aussi. 🙂

    J'aime

    • pomdepin dit :

      L’avantage de la ferme de Gally quand on est en vacances en France, c’est que c’est juste à côté de chez les beaux parents. Mais je suis convaincue, on ira à Rambouillet cet été! 🙂

      J'aime

  5. LadySo dit :

    Ah, la chèvre qui grimpe dans la poussette, je connais aussi. En vacances dans les Pyrénées une fois, mon frère, toujours en poussette à l’époque, c’était fait deux-trois copines comme ça. Et c’est qu’elles nous suivaient, en plus.
    En tout cas, elle a l’air bien sympathique, cette ferme. Je suis comme toi. Une ferme propre, c’est bien, une ferme authentique, c’est mieux 🙂

    J'aime

  6. Sanny dit :

    Je craque pour le chevreau et l’agneau….à côté de l’école des loulous donc dans Londres il y a aussi une ferme avec poules, canards, oies, cochons, chevaux,moutons, chèvres et une belle vache noire de son petit nom Shirley, mais impossible de les carresser….dommage

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Tu devrais essayer Marsh farm près de Chelmsford, si ça ne te fais pas trop loin.

      J'aime

      • Sanny dit :

        C’est vrai qu’il y a aussi plusieurs grandes fermes tout près de Londres il faut qu’on y aille mais tu sais il y a tellement de choses à faire et voir ici les we ne sont jamais assez longs! Par contre en relisant ton post j’ai noté une remarque « londonienne » voir « Parisienne » concernant le niveau intellectuel de tes essex boys! hi hi hi

        J'aime

      • pomdepin dit :

        Je sais! 🙂 j’essaie de toujours défendre l’Essex, mais on a quand même des phénomènes!

        J'aime

  7. Mathieu dit :

    Ah l’odeur de la ferme… En retrouvant les petits villages de mon secteur, ralentir aux abords des fermettes et respirer à pleins poumons ce mélange d’effluves de bétail et de crottins…

    J'aime

  8. Kip dit :

    Je ne sais pas qui a pris la photo cette fois, mais j’aime beaucoup la photo de l’autruche 🙂

    J'aime

  9. Dhelicat dit :

    c’est trop mignon j’adore le petit agneau… c’est important d’aller dans les fermes surtout pour les petits citadins, imagine mon fils aîné me disant fièrement un jour qu’il savait comment le lait venait aux vaches: du supermarché à la vache … il était alors urgent de faire un tour dans une ferme et leur montrer ce que l’on mange est bien aussi! bonne soirée, bises

    J'aime

  10. janeiro23 dit :

    ahhhhhhhhhhhh si mon fils voit ta vache spider, il va lui falloir la même ou que je revienne toutes les 10mn sur ta page!!!

    J'aime

  11. Ping : Une savoureuse balade | Frenchie4myself

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s