Christmas Fayre: the preview


Il n’y a pas de faute dans le titre, pour une raison qui m’échappe, le PTA de l’école organise une Christmas Fayre, une foire de Noël, soit une fair en anglais moderne, mais là, on met un y. Peut être pour donner un côté traditionnel? Passons. Ce n’est pas un spectacle de Noël, mais une sorte de kermesse, avec différents stands plus ou moins en rapport avec Noël, dans le but de récolter de l’argent pour l’école. Pour Super Mum, c’est l’heure de gloire, où les instits comme les parents d’élèves vont pouvoir admirer ses talents d’organisatrice et son sens inné de la décoration. Et c’est festif.

Depuis plusieurs jours, les mamans du PTA s’agitent fébrilement , ce sera spectaculaire- et festif donc. L’excitation culminera à 3 heures, à la sortie des classes, quand l’école permettra aux mamans impatientes d’envahir le hall, la grande salle servant à la fois de gymnase et de cantine, avec leurs guirlandes, leurs gâteaux et autres décorations. Le sapin géant est déjà là, heureusement. Les malheureuses volontaires seront massées, les bras chargés de papier mâché et de Christmas pudding derrière la porte un bon quart d’heure avant, armées du plan de la salle distribué au préalable, façon général avant la bataille par Super Mum. La directrice ouvre les portes, et on fonce tête baissée, il faut que dans deux heures, la salle ressemble à une féerie de Noël.

Mais les préparatifs ont commencé bien avant. Il y a eu la première réunion, où l’on a décidé quels stands seraient présents, et qui les tiendrait, donc qui les décorerait et assurerait la préparation du matériel. En qualité de grand chef, Super Mum supervise et ne peut pas s’occuper bêtement de tenir un stand. L’année dernière, eut égards à mon gros ventre ( de femme enceinte, je ne fais pas d’aérophagie, attention), j’avais eu droit au stand paillettes collantes…pardon, an stand confection de cartes de Noël, censé être calme. 180 gamins surexcités voulant tous colorier leur père Noël avec le même crayon, éclaboussant tout sur leur passage avec de la colle à paillettes, (on en a retrouvé jusque dans les cheveux de la directrice), et des gommettes sapins….ahaha, effectivement, ce fut deux heures très calmes.

Les discussions pour la répartition des stands sont enflammées, certaines défendent leur activité avec acharnement, comme la spécialiste du maquillage, ou celle du jeu de quille: Super Mum tranche, pas assez christmassy, restons festif! Il y a les incontournables, le stand du père Noël bien sur, avec photo payante , le jeu  » pin the tail on the reinder » ( colle la queue du renne), la tombola, le stand des refreshments, les rafraîchissements, où l’on servira essentiellement des boissons chaudes, selon la même logique qui veut que l’on boive du thé aux coffee mornings. Toute dévouée au bien général, super Mum taille dans le vif des susceptibilités et distribue les rôles comme bon lui semble. Il y a controverse sur l’opportunité du stand bric à brac…..une maman casse complètement l’ambiance avec ses statistiques de l’année dernière en suggérant qu’on se concentre sur les activités qui ont le plus rapporté, ricanement général, elle se croit où celle la? Ça doit rester festif, on n’est pas dans un conseil d’administration, franchement, quelle idée…bon, je range discrètement ma courbe de prévision des bénéfices, ça risque d’être mal reçu finalement.

On a passé des heures à emballer les petits trucs hideux cadeaux formidables que le père Noël va distribuer. C’est toujours le même papa qui s’y colle. Un vent de panique souffle dans la salle surchauffée, où vingt mamans se noient dans le Bolduc et les jouets en plastique depuis 2 heures quand quelqu’un fait remarquer qu’ il ne sera plus là l’année prochaine. ( et non, cette fois, je n’y suis pour rien). Il n’y a pas que la décoration de la salle qui est importante, les mamans doivent donner de leur personne et avoir des tenues…festives. Après l’échec de mes boucles d’oreille sapins clignotantes, je me contente maintenant d’un serre tête guirlande rouge et bois de renne à pompons…et à grelots, si. Super Mum ressort tous les ans sa veste tricotée main dans les années 70 au moins, avec un renne au nez rouge derrière et des mini christmas puddings devant. Comme elle dit, c’est un classique, c’est indémodable. Je ne peux que hocher de la tête en signe d’approbation, gling gling ( c’est les grelots).

En tant que trésorière, j’ai la chance d’échapper à la frénésie des derniers préparatifs, je dois aller à la banque faire de la petite monnaie pour chaque stand. Puis expliquer patiemment aux charmantes volontaires qu’ elles ne font des bénéfices qu’à partir de £10, puisque que je leur ai remis cette somme en petites pièces avant. Il y en a toujours qui ne comprennent pas. Du coup super Mum, dans sa grande mansuétude, a accepté que je ne sois derrière aucun stand, et que comme elle, je supervise car ça a beau être festif, il faut quand même récolter le maximum d’argent pour l’école.

Bref, c’est le grand jour: cet après-midi de 5 à 7 heures, je suis de corvée participe avec joie : c’est la Christmas Fayre de l’école! Je n’ai pas le droit de prendre des photos, mais je vous raconterai. Ai je mentionné que c’est très festif? Et que malgré ma mauvaise foi de française, j’adore?

Cet article, publié dans société, vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Christmas Fayre: the preview

  1. Alphonsine dit :

    Raconté comme ça, c’est très festif, surtout les grelots !
    Et j’attends la suite avec impatience… D’autant que cette année tu auras la chance de voir le stand des paillettes de loin !

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci. Et j’allais juste te faire un email de remerciement, j’ai reçu ta carte ce matin! Je vais essayer de trouver quelque chose de très british à t’envoyer à mon tour.

      J'aime

  2. Judith (little bilingues) dit :

    Ohlala, bon courage, ça va être mouvementé mais comme tu dis, il y aura aussi une bonne ambiance, c’est ça l’esprit de Noel et c’est agréable ! Moi, j’attends le compte-rendu 🙂

    J'aime

  3. lounatine dit :

    Bon après-midi festif! Je trouve ça sympa, même si c’est sûr, tu dois être bien crevée quand tu reviens…

    J'aime

  4. Sanny dit :

    Waouh bon ben encore une fois la novice que je suis vas participer pour la 1ere fois à cette Christmas fairy….dans l’école de mes enfants mais ici la PTA est toute jeune et à peu d’adhérente donc si tu as des conseils et idées je suis preneuse ( je pourrais faire ma craneuse de françaisequi a plein d’idées) sachant que la plupart des parents de cette école ont peu de moyens financiers que c’est une healthy school qui veut décrocher la médaille d’argent et qu.il faudra de la healthy food. Mon conjoint a d’ailleurs vécu un cauchemard aujourd’hui à l.école avec le Birthday cake de n°3!!!!

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Je sens que je vais pouvoir te recaser mes statistiques de l’année dernière! Les photos avec le père Noël ramènent beaucoup d’argent à l’école, mais ça demande du matériel pour les imprimer au fur et à mesure. ( on a une maman photographe à l’école, ça aide), la tombola marche toujours très fort, tu as aussi guess the weight of the Christmas pudding…on fait tous les ans un jeu de devinette avec les photos des instits, £1 le guess, et des lots pour les gagnants: on les a déjà déguisés en père Noël, en rennes et en Chritsmas pudding. Les enfants adorent! On fait des ateliers de cartes ( attention aux paillettes!), de marionnettes de Noël, et de mugs à décorer ( tu trouves des mugs blancs bas de gamme pas cher, et des feutres céramiques). On vend aussi des calendriers avec les photos de classe, des portes clés avec les photos des enfants: très cost effective. Tu prends des portes clés photo en plastique (moins de £0.50 pièce) et tu rajoute une photo de l’élève!…bon j’arrête de faire ma trésorière. Et si, une dernière chose, si quelqu’un a l’idée de faire des torchons ( si, si, ça se fait, décorés avec les dessins des enfants) je déconseille, c’est très cher et il faut en vendre des tonnes pour faire un profit pour l’école.
      Bon courage!

      J'aime

  5. Emilie dit :

    He bien c’est du serieux Noel. Bonne foire de Noel et bonne chance surtout…

    J'aime

  6. lavandine dit :

    Alors là, j’attends le compte-rendu de ton après-midi festive ….. avec ton serre-tête guirlande rouge et bois de renne à pompons…et à grelots. J’espère que tu n’es pas restée coincée entre deux portes avec tes bois ou collée au sol avec ta colle à paillettes. Bonne nuit et à demain pour la narration de tes aventures festives !

    J'aime

  7. Stéphanie dit :

    Bonne chance … Une vraie super mum à grelots 🙂

    J'aime

  8. Camilleb dit :

    Alors c’était festif à souhait! J’espère que tu es ressortie vivante de cette fête…

    J'aime

  9. Ça doit être sympa ! Ici je crois que les enfants prépare un spectacle de chants et une expo d’un village de Noël lumineux réalisé par leurs soins depuis septembre… Hâte de voir ça et de lire ton prochain récit ! Bises et belle journée. Il fait froid chez toi ?

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Pas trop froid (pour l’Angleterre!). On a aussi plusieurs spectacle de noel, je raconterai. En fait, jusqu’au vacances, l’école organise une activité de noel par jour, les enfants sont débordes!

      J'aime

  10. Sanny dit :

    les torchons je connais mes 2 premiers en ont fait en france et j’ai eu droit aussi à celui du neveu’….très inutile car je n’ose pas m’en servir et abîmer de tels chef d’oeuvres. J’ai aussi les sacs réutilisable pour les courses…..et merci pour tes idées

    J'aime

    • pomdepin dit :

      J’ai gardé mon préféré, le traîneau du père noel, pour mon article. Mais je ne sais pas comment il a été fabriqué. En tout cas, c’est magnifique, les enfants adorent et n’hésitent pas à donner £1 pour tirer sur une ficelle et décrocher un cadeau.

      J'aime

  11. cstef. dit :

    Mince j’ai dû raté des messages !
    Cela-là m’a beaucoup fait rire !! On s’y croirait …
    Mais d’un autre côté, ça me manque ces p’tites organisations de mamans ! (on est passé du privé au public … déménagement en cours d’année, impossible de trouver des places pour une grande famille … puis à Paris, c’est bien plus cher qu’en Bretagne, puis … avec un fils dys, pas trop envie de le mettre dans une école élitiste … bref, on est passé du privé au public … et ça me manque tout ça !!)

    J'aime

    • pomdepin dit :

      C’est la grande différence entre le système français et l’anglais. Les parents sont toujours impliqués même dans le public ici. Les écoles ont une très grande autonomie.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s