Projet 52: se mettre au vert

Quand j’ai vu le thème choisi par Ma’ cette semaine, j’ai de suite pensé à l’Irlande. C’est l’endroit le plus vert où on a jamais vécu (et pourtant, j’ai passé deux ans au pays basque). Le vert est aussi la couleur fétiche des irlandais, entre les shamrocks (trèfles), les chapeaux des leprechauns et les maillots des équipes nationales, on n’y échappe pas. Mais pour une fois, je reste classique, avec de l’herbe verte. C’est à Trim, dans le comté de Meath, au nord est de Dublin. C’est tout à fait par hasard si j’ai choisi un paysage avec des vaches (les habitués comprendront!). Je précise aussi que la photo a été prise en plein été.

Publié dans brèves | Tagué , , , , | 6 commentaires

Friday feelings #374

Le vendredi c’est états d’esprit, imaginés par ma copine Zenopia.

Fatigue: après concertation avec Marcel, on a décidé que pour fêter les beaux jours, il allait chasser dehors la nuit. On dort beaucoup mieux, c’est juste qu’il ne faut pas sortir sur le pas de la porte avant d’avoir pris son café, sans voir où on marche.

Condition physique: je sais, la canicule, c’est le mal, et le réchauffement climatique, c’est absolument terrifiant. Mais là, je suis bien, au soleil…c’est mon côté chat, je crois.

Humeur: ensoleillée, youpidoo!

Esprit: du coup, il bouillonne lui aussi.

Estomac: attend avec impatience de goûter la glace aux groseilles du jardin.

Boulot: bon, c’est encore loin les vacances?

Culture: ah, les contemplations…ben, c’était une excellente initiative de forcer Mangagirl à réviser Hugo, comme quoi, sa dictatrice de mère a parfois de bonnes idées. En tout cas, elle est à fond pour réviser l’oral avec moi maintenant! C’est parti pour La princesse de Cleves, que j’adore, et les yeux l’Elsa, d’Aragon, que j’idolâtre (ce livre précisément, je ne suis pas fan de toute l’œuvre d’Aragon).

Avis perso: le système métrique et l’harmonisation des mesures, c’est très bien (voir rubrique Loulous).

Message perso: alors, qu’est-ce que tes élèves ont pensé des moules marinières? (C’est très sérieux, ce n’est même pas un message codé).

Loulous: L’Ado s’est défilé au dernier moment, il n’a pas fait le dépouillement. A mon avis, il ne va pas y couper dimanche. C’est ça, de voter dans un petit bureau…GeekAdo vient de comprendre, après 4 ans, que les tailles françaises ne sont pas les mêmes que les anglaises et que même en tirant dessus comme un fou, il ne rentrera jamais dans ce maillot de bain. Heureusement, c’est sa mère qui paie, ahaha. Mangagirl, après avoir stressé comme une grande tragédienne grecque (antique) depuis des semaines, est ressortie euphorique de l’écrit de français. Ah. Au moins, ça l’a mise de bonne humeur. Princessechipie est trop jalouse, elle aimerait bien passer un examen aussi. Ah. (Oui je me répète mais j’ai que ça, là). Wizzboy est ravi aussi: il n’a pas besoin de répéter le chant pour la kermesse, puisqu’il n’y va pas (parce qu’il ne veut pas). Il est tellement content, je pense qu’on ne risque plus de mettre les pieds dans une kermesse pour le reste de sa scolarité, youpidoo.

Divers: sérieusement, c’est encore loin, ces vacances?

Amitié: à tout à l’heure.

Love: C’est ballot, il avait vraiment très envie d’aller à Londres la semaine prochaine, c’est juste qu’il y aura grève des transports en UK, ah ben zut alors…hihihi.

Penser à: me renseigner sur la foire gallo romaine du cochon, on a un agenda culturel de fou, à la campagne.

Envie de: aller voir à quoi ça ressemble, cette foire.

Pic: on a bien fait de de dégager le lortensia de la jungle, il a l’air très content et moi aussi (les explications sont ici).

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , , | 2 commentaires

Thursday thunder: Johnson shame

Je n’ai pas mis « UK » parce que les écossais par exemple, n’ont rien à voir avec ce dont on va parler. Mais je ne peux pas non plus écrire « England shame », une très grande partie des anglais est révoltée, voire révulsée, par ce qu’a décidé de faire le gouvernement de Johnson: déporter les réfugiés au Rwanda. C’est à vomir.

On parle bien de tous les réfugiés et demandeurs d’asile, qu’ils fuient des guerres, des famines ou des dictatures. Si par hasard ils arrivent en Angleterre, après un voyage plus que périlleux, et bien ils seront directement mis dans un avion, direction le Rwanda, sans possibilité de retour. C’est à dire que leur demande d’asile pour rester en UK sera traitée là-bas et que si ils sont acceptés, donc si ils remplissent les critères pour vivre légalement en UK, ils resteront quand même au Rwanda. Si ils ont de la famille britannique, comme ce père qui doit partir par le premier avion en laissant son fils anglais? Pareil, au Rwanda. A vie, impossible de revenir en UK. Si ils souffrent de maladie, et ne peuvent être soignés au Rwanda? Pareil. Si ils risquent d’y mourir? Pareil. Vous allez me dire, et les réfugiés fuyant le Rwanda? Ben pareil. Voilà. C’est tout simplement immonde.

Le premier avion prévu mardi, a été empêché de partir à la dernière minute par la Cour Européenne des Droits de l’Homme, puisque ces déportations sont évidemment totalement illégales au regard de tous les traités internationaux. Cette intervention déchaîne la colère du gouvernement et des brexiters, bave aux lèvres, qui fulminent de ne pas pouvoir déporter des gens dont le seul crime est d’être nés ailleurs et d’y avoir été persécutés. Des gens qui ont fui des horreurs inimaginables et qui avaient choisi de se réfugier en UK. C’est à dire qui considéraient, à tort malheureusement pour eux, que la Grande-Bretagne était un modèle. Depuis hier, il faut rappeler aux charmants brexiters fachos (et ce n’est pas un lapsus) que la CEDH n’a rien à voir avec l’Union Européenne, qu’elle a été créée à l’initiative, entre autres, de Churchill, pour éviter que l’Europe (le continent) ne replonge dans le nazisme. Johnson and co veulent donc quitter une instance qui empêche de tomber dans le nazisme pour pouvoir tranquillement déporter des étrangers, voilà. Je n’ai plus de mot.

Cette mesure coûte évidemment beaucoup plus cher que l’accueil dans des conditions décentes des réfugiés en Grande-Bretagne. L’argument économique ne tient pas. Le pays souffre d’un manque de main d’œuvre catastrophique. Statistiquement, les étrangers résidant en UK paient plus d’impôts et reçoivent moins d’aides (pour ne pas dire aucune dans de nombreux cas) que les locaux. La Grande Bretagne accueille aussi un nombre ridiculement bas de réfugiés comparé aux autres pays européens (10 fois moins que l’Allemagne par exemple). Il n’y a aucun justification logique à ces déportations. Il n’y a surtout aucune justification décente à ces déportations. Welcome to brexitland, next permanent stop: Kigali.

Publié dans Les colères | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

La phrase du mercredi #25

Je ne sais pas si tout le monde a suivi, mais il y a eu plusieurs matchs de foot internationaux récemment (c’est à dire que chez nous, entre L’Ado et Wizzboy, on n’a pas le choix, on ne peut pas y échapper). Il se trouve que l’équipe de France a été ridicule et ça a ému même hors de mon salon. Mais tout va bien, puisque je suis tombée sur un chauffeur de bus qui a la solution pour améliorer les performances des français:

Alors donc, en rajoutant le gardien qui n’est jamais compté dans de genre de composition tactique, ça fait 12 joueurs. Eh bien, il a raison, ce chauffeur de bus supporter, ça se tente! Vu le niveau catastrophique de l’équipe de France, un joueur de champ en plus par rapport à l’adversaire, ça ne peut pas faire de mal. Déjà, ça prendra plus de place…ou alors, le chauffeur compte bien 11 joueurs, c’est juste qu’il ne met pas de gardien. C’est pas idiot non plus, quitte à prendre des buts, autant avoir une bonne excuse. Bref, ce monsieur a de très bonnes idées, je me demande pourquoi la federation de foot ne l’appelle pas.

Publié dans brèves | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Petit lexique de bulletins scolaires

La fin de l’année approche et avec elle, les bulletins scolaires. Ça me rappelle des souvenirs, quand j’enseignais le français aux petits anglais (je n ai pas dit que ça me manquait hein…), avant qu’on rentre en France. Je détestais remplir les bulletins, surtout qu’en primary school, même si un élève est une plaie (et ça arrive, si, si), il faut quand même être diplomate et optimiste, c’est obligatoire. C’est bien simple, on n’a le droit qu’à des observations hypocrites positives, même dans le pire des cas, j’ai toujours trouvé ça idiot. Si on pouvait vraiment écrire ce qu’on pense, ça donnerait autre chose! Du coup je vous ai fait un petit lexique, non exhaustif bien sur. Évidement, je ne sais pas ce qu’écrivent les enseignants en France, ma traduction ne marche que pour des bulletins anglais (je ne veux vexer personne. C’est bien dit, non? ça m’entraîne pour les bulletins!)

Élève appliqué et consciencieux: il est bien gentil, votre gosse, on voit qu’il essaie mais franchement on ne pourra jamais rien en tirer, vous avez pensé à lui faire faire des travaux manuels faciles? De la pâte à modeler, des choses comme ça…Oui je sais, il a 11 ans.

Enfant dynamique:  votre monstre est une vraie plaie qui fiche une pagaille pas possible en cours et ça commence à bien faire. Vous avez pensé au valium? Ou à la camisole de force? 

En progrès: Ahaha, c’est sûr, quand on part de très bas c’est facile de progresser! En même temps, vu qu’on ne lui demande rien, il ne peut pas se planter.

Doit s’appliquer à l’écrit: sérieusement, comment il fait pour rendre des torchons pareils, c’est illisible! Vous avez pensé à l’ordinateur? Au marbre et au burin? 

Élève timide : c’est bien simple, je ne m’étais même pas rendue compte qu’il était dans ma classe. Remarquez, c’est calme, c’est toujours ça de pris, mais ma matière (le français langue étrangère donc), c’est plutôt à l’oral…

Élève poli: il est déjà pas futé, il ne manquerait plus qu’il morde en plus! Je mets ça parce que les consignes sont strictes, il faut être positif. Mais bon…

Bon élève: allons bon, c’est qui celui-là déjà? 

Élève plein d’imagination : pour faire le guignol en cours, mais au moins, on rigole bien. Vous avez pensé à l’école du cirque? (Sérieusement, j’ai un faible pour les comiques. Généralement, ils sont très intelligents, c’est juste qu’ils s’ennuient en cours. Il suffit de les intéresser et de les remettre à leur place fermement mais avec humour, et ça devient les meilleures élèves du monde).

Très bonne attitude en classe: en dehors je ne sais pas, ce n’est pas mon problème.

Enfant intelligent: par contre, c’est bon, on le sait que c’est un petit génie, il n’a pas besoin de la ramener et d’essayer d’épater la galerie en continu. C’est lassant, et franchement il est mal élevé, votre surdoué.

Enfant plein d’aptitudes: il faudrait qu’il essaie de les utiliser, juste comme ça, pour voir…

Participe beaucoup à l’oral: c’est pas possible, c’est un moulin à paroles ce gosse. Et vous avez pensé à faire des tests, il n’a pas un syndrome de tourette ? Non? Alors qu’il la ferme 5 minutes! 

Évidement, j’exagère un peu beaucoup…je détestais remplir les bulletins, il faut bien que je me défoule. Par contre, je ne sais pas pour les autres, mais quand j’écrivais que c’était un plaisir d’avoir un enfant dans ma classe, c’est que c’était vrai. La seule traduction dans ces cas là, c’est: si seulement tous pouvaient être comme ça!

Publié dans société | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Ma semaine en images #8

Cette semaine, Gladys a enfin pondu dans le poulailler, comme Millicent et pas dans la mangeoire, sous l’abreuvoir ou n’importe où dans l’herbe. C’est un net progrès, on n’a plus peur de marcher sur un œuf par inadvertance en allant voir les poules.

Cette semaine, Wizzboy a pris de l’avance, beaucoup d’avance…

Il n’a pas fait trop mauvais (mais pas génial non plus) cette semaine, Princessechipie a profité de ma faiblesse et de l’absence d’un prof pour me traîner prendre une glace sur la grand place, soit disant pour un moment mère fille en attendant Wizzboy.

Bonne semaine à tous!

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , , , | 4 commentaires

Projet 52: point météo

La météo est un sujet qui fâche chez nous: c’est à dire qu’en bonne fille du Sud-Ouest, je me gèle quand mes enfants Irlando anglais me soutiennent qu’il fait une chaleur torride. Et quand je commence enfin à me sentir bien, c’est à dire en pleine canicule (j’en ai parlé ici), eux se liquéfient littéralement avec des râles théâtraux dignes de leur mère. J’avoue, je passe aussi mon temps à râler après la météo, ma mère prenant un malin plaisir à m’informer des températures dans les Landes quand on a dix degrés de moins dans le Pas de Calais. Bref…pour illustrer ce point météo proposé par Ma’, j’ai choisi une girouette: le sens du vent, c’est important pour savoir si les nuages arrivent ou pas!

Publié dans brèves | Tagué , , , , , | 11 commentaires

Friday feelings #373

Le vendredi c’est états d’esprit, imaginés par ma copine Zenopia.

Fatigue: ahaha, je savais bien que ça ne pouvait pas durer. Marcel a donc pris sur lui de hurler à la mort toutes les nuits à 2 heures du mat et dans la cage d’escalier. On sent qu’il a étudié l’acoustique, il se perche précisément sur la deuxième marche pour aller au deuxième justement. C’est là que ça résonne le mieux. Sale bête.

Condition physique: cernée. Pas entourée, avec des cernes.

Humeur: maussadement neutre.

Esprit: fumeux.

Estomac: lui va toujours aussi bien, youpidoo. Vive les framboises.

Culture: merci Zenopia, grande conseillère de séries! Il va falloir que je me penche sur Parlement.

Boulot: déjà en mode pré vacances.

Avis perso: et Boris creuse, er creuse encore…

Message perso: on t’enregistre tout ça ce week end xxx

Loulous: L’Ado et GeekAdo sont en surchauffe, on ne se rend pas compte à quel point c’est difficile, d’organiser leurs vacances. Ils vont avoir besoin de repos juste pour se remettre de tous ces préparatifs. Après, on ne peut pas dire qu’ils s’y prennent bien, mais il paraît qu’ils sont adultes vieux gâteux assez grands pour se débrouiller. Ça y est, Mangagirl n’a plus cours et elle est officiellement en période de révision. Et là d’un coup, il semblerait qu’elle a besoin de sa maman, après m’avoir ri au nez toute l’année quand j’essayais de lui vanter la princesse de Cleves et autres classiques. Ben finalement, ce n’est pas si nul que ça, d’avoir une mère qui aime ce genre de chose, et toc. Princessechipie attend le conseil de classe avec impatience, même si elle a déjà calculé sa moyenne. Et qu’elle a fait une comparaison de sa progression par rapport aux années précédentes. Avec un graphique. Si. Je plains les profs, sincèrement. Wizzboy n’aime pas danser. Il refuse donc de participer à la kermesse et il a préparé un long discours argumenté pour nous convaincre. Il est très fier de ses pouvoirs de persuasion: mais tout à fait mon chéri, personne ne peut t’obliger à aller à la kermesse…on n’a pas oser lui dire à quel point on est ravi d’y échapper aussi.

Divers: je n’ai pas encore râlé sur la météo, quelle maîtrise de soi quand même!

Amitié: bon courage pour le boulot.

Love: il a eu des mots avec les poules, Gladys a tenté une sortie alors que c’était l’heure de rentrer dans le poulailler. Et bien, il a autant d’autorité que moi sur ces bestioles, poules power, clairement.

Envie de: soleil!!!!!

Penser à: finaliser les vacances

Pic: C’est maintenant que Marcel veut dormir!

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , | 7 commentaires

Throwback Thursday thunder : le maillot de Bain

Ou plutôt les pubs pour maillots de bain qui commencent à m’envahir sur les RS, parce que c’est clair, on n’a que ça à faire d’urgence. Pour partir en vacances au fond du jardin, je dois impérativement acheter un nouveau maillot de bain… Mais même en temps normal, ce genre de choses me hérisse.

Source

Deja, si on parle détente au bord de la mer, je préfère qu’on essaie de me vendre un livre qu’un nouveau maillot de bain et je ne reviendrai pas sur les pubs qui parlent de régimes ou autres dictats physiques pour, je cite « être prête pour la plage » (j’ai déjà expliqué tout le bien que j’en pense ici). J’ai tendance soit à faire animatrice de colo avec tous les gamins, soit à mourir d’ennui sur une plage, alors franchement…mais bon, admettons que par le plus grand des hasards, je souhaite effectivement faire l’acquisition d’un nouveau maillot de bain (je rappelle que je vis en plein milieu du Pas de Calais, plus près des terrils que des dunes, j’en ai très peu l’usage). Et bien, je ne le choisirai pas pour sa capacité à plus ou moins maintenir mes bourrelets, à me donner une forme humaine en rentrant ce qui dépasse à coup d’armatures dignes d’un échafaudage, à mettre en valeur quoique ce soit ou à faire ressortir mon bronzage. Je m’en fous royalement. Sérieusement, les décérébrés du marketing, vous essayez de nous fourguer des maillots en les présentant avec des arguments qui me rappellent un corset orthopédique (à fleurs), ça vous parait vendeur? Pour être bien à la plage, si on y va, on a surtout besoin qu’on nous laisse tranquille.

Je ne sais pas encore si on partira en vacances cet été, si oui effectivement j’aurais besoin d’un maillot de bain, mais parce que c’est plus pratique pour se baigner qu’une robe longue à volants ou un déguisement de panda. La seule qualité indispensable à un maillot, c’est qu’il supporte l’eau (et que je rentre dedans). Voilà. C’est tout. Après, on peut effectivement vouloir se faire plaisir…j’ai investi pour la piscine il y a deux ans, dans un maillot pas du tout tendance, pas du tout amincissant (je n’ai aucune envie de me déguiser en saucisson boudiné pour aller me baigner) ou push up ou je ne sais pas quoi d’autre. Non. J’ai bêtement choisi un maillot qui me plait. Il va très bien avec celui que j’avais déjà, un rouge pompier à gros pois, version années cinquante. J’ai fais mieux, j’en ai donc pris un années vingt, avec la jupette intégrée (mais pratique pour nager quand même). J’en suis très contente, il m’amuse beaucoup. Je trouve bêtement qu’il remplit mieux son rôle, en me faisant sourire rien qu’à le sortir du placard, que tous les maillots que des publicitaires débiles essaient de me fourguer au nom de dictats esthétiques qui ne préoccupent qu’eux même et qui n’ont rien à voir avec la natation. Voilà.

Publié dans Les colères | Tagué , , , , , | 4 commentaires

La phrase du mercredi #24

Cette semaine, c’est Mangagirl qui participe. C’est à dire qu’elle a entendu en cours un échange qui l’a faite rire, et elle a de suite pensé à ma rubrique, je suis toute émue. Du coup, grâce à elle, on a droit à la répartie d’un lycéen pas très au courant des coutumes américaines:

Mangagirl souffre d’habitude en cours d’anglais à cause de l’accent (et des fautes) de la prof, mais elle pardonne à ses camarades leur baragouinages: elle est passée par là aussi, en français. Par contre, si en plus de massacrer sa langue, ils racontent aussi n’importe quoi, elle va avoir du mal à ne pas pouffer de rire. Après, il faut noter l’effort de cet enfant, l’Alabama, c’est bien aux US. Et puis, la prof n’a pas été assez précise aussi, fête, état, quelle différence, hum?

Publié dans brèves | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire