Projet 52: jouer

Pour le thème choisi cette semaine par Ma’, j’étais pratiquement obligée de mettre les chats à contribution. Ça n’a pas loupé, Marcel a encore tenté de jouer avec Capucine dans l’escalier. Là encore ça va, ils sont sur les marches, mais ils font la même chose sur la rampe, ou carrément à moitié dans le vide, ce qui n’entame pas leur enthousiasme. Enfin celui de Marcel, qui est très joueur. Capucine se fait toujours prier pour jouer, mais il est persévérant.

Publié dans brèves | Tagué , , | 7 commentaires

Friday feelings #351

Le vendredi, c’est états d’esprit, imaginés par ma copine Zenopia.

Fatigue: je ne vois pas comment j’ai pu réussir à m’endormir sur le canapé comme ça, c’est sûrement la faute du nouveau plaid. Je ne vois que ça.

Condition physique: j’ai FROID. Brrrr…

Humeur: mitigée, je n’aime pas janvier en temps normal et franchement, ce début d’année n’est pas folichon, collectivement.

Esprit: j’ai les neurones gelés.

Estomac: heureusement qu’il reste du chocolat, tiens.

Culture: on est toujours plongé dans the vicar of dibley, mais ça se termine.

Boulot: je ne suis pas en train de procrastiner, je réfléchis à la meilleure approche avant de me lancer. C’est totalement différent.

Avis perso: je ne veux pas polémiquer ni rentrer dans des débats stériles, mais ça serait pas plus simple (et mieux pour la santé de tout le monde) de fermer les écoles?

Message perso: bon courage à ta maman, je vous embrasse toutes les deux.

Loulous: L’Ado n’a toujours pas repris les cours et bosse sur son mémoire entre deux entraînements pour le marathon de Paris. GeekAdo a commencé ses partiels, et il a aussi trouvé le temps de monter (dans tous les sens du terme, sa chambre est au deuxième) et d’inaugurer son nouveau banc de musculation. Je ne sais pas d’où ça leur vient, toute cette énergie sportive…Mangagirl est très contente, il n’y a pas de prof de sport cette semaine. Princessechipie est dégoûtée, il n’y a pas de prof de maths cette semaine. Wizzboy était très fier de raconter son vaccin quand il est retourné à l’école, les histoires des vétérans du Vietnam à côté, c’est du pipi de chat.

Divers: sérieusement, ce n’est plus un emploi du temps qu’ont les filles, c’est un gruyère et les cas contacts se rapprochent. Je ne vois pas l’intérêt pédagogique de maintenir un enseignement aussi chaotique à tous prix alors qu’il y aurait plus de continuité en distanciel. Et moins de malades surtout.

Amitié: merci Mathieu!

Love: il y a longtemps que je n’ai pas dit que c’est un super-héros, même ses plans B-au-cas-où sont géniaux.

Penser à: j’ai pas trop envie de penser en ce moment…

Envie de: hibernation jusqu’au printemps.

Pic: c’est un scandale, les humains ont coupé le chauffage dehors, mais Capucine ne cédera pas!

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Thursday thunder: les travaux épisode 4

Je me doutais bien qu’on allait en parler pendant longtemps, de ces travaux dans notre rue qui étaient sensés finir en décembre… alors cette fois, ce n’est pas le bruit des ouvriers et autres marteaux piqueurs qui va me faire râler. C’est leur absence qui m’énerve!

Vous allez me dire que je ne sais pas ce que je veux. Alors déjà, ça n’est pas le propos, non mais (moi, sale gosse? Pas du tout!). Mais justement, je sais parfaitement: je veux que les travaux se terminent, qu’on puisse sortir de chez nous sans faire un trekking dans des torrents de boue et que le vaste chantier abandonné qui nous sert de rue, reprenne une allure plus civilisée. Parce que les ouvriers sont partis en vacances début décembre et ne sont toujours pas revenus. Alors certes, ils n’ont pas tout laissé en plan. Ils ont fait pire. C’est à dire qu’ils ont rebouché vite fait les tranchées encore béantes, mais ils ont laissé une forêt de fils, câbles et autres tuyaux qui hérissent ce qui fut des trottoirs, qui sortent des murets de clôture et même des façades, dans un style installation post moderne qui serait peut-être très bien dans un musée. Mais là, j’en ai marre de me prendre un tuyau dans les jambes à chaque fois que je sors faire les courses.

Mais ce n’est pas le pire. Dans un soucis de bien faire (à moins que ce soit pour nous narguer, c’est une possibilité que je n’exclue plus), les ouvriers ont pris la peine de recouvrir la rue d’une fine couche de gravillons vaguement goudronnés pour parait-il, aider les riverains à circuler. C’est raté. Je n’y connais rien en travaux publics, mais franchement, je ne suis pas sûre que c’était une bonne idée de projeter cette fine pellicule de revêtement directement sur la boue et les feuilles mortes. Parce que c’est pire qu’avant pour circuler. La boue et le goudron se sont mélangés, on a des traînées vaguement solidifiées et très glissantes, façon volcan après éruption, des nids d’autruche (vu les dimensions, ça ne peut pas être des nids de poule), des crevasses. Les abrutis connards non résidents qui passent outre l’interdiction de circuler et s’engouffrent en trombe dans notre petite rue finissent coincer, à patiner dans un des nombreux trous pendant de très longues minutes avant de retomber dans un autre, et c’est aussi pénible, auditivement, que les engins de chantier.

On a eu un espoir hier, on est tombé nez à nez avec deux ouvriers, enfin, avec la tête de deux ouvriers, qui dépassaient d’un trou sur le trottoir. Alors non, parce que ça ne va pas du tout, l’équipe avant a fait n’importe quoi. Bon. Vu qu’ils cherchaient des câbles électriques dans une bouche d’égout, j’ai préféré ne pas leur demander quand les travaux reprendront. Et comme à notre grande surprise, notre petite rue est une départementale, impossible d’aller demander à la mairie, qui est a peine mieux informée que nous. Enfin, un peu quant même, puisque le nouvel arrêté municipal d’interdiction de circulation va jusqu’à fin mai maintenant. Youpidoo.

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , | 1 commentaire

La phrase du mercredi #2

Certains ont peut-être remarqué que je n’ai pas fait de mardi tourisme cette semaine. J’ai voulu changer un peu, je ferai sûrement toujours des billets touristiques, mais ce ne sera plus un rendez-vous fixe. Par contre, j’ai eu envie de ressusciter une ancienne rubrique. Pendant quelques temps, avant le premier confinement, je faisais une « phrase de la semaine ». Forcément, comme on ne sortait plus, j’ai arrêté de glaner ces petits mots attrapés au vol dans la rue, dans les commerce, à l’école… il y a quelque temps, j’ai craqué devant la sortie d’une vieille dame que j’ai adorée, et j’ai fait un billet avec une phrase du mercredi. Ça m’a donné l’idée de reprendre. D’où une nouvelle rubrique pour collectionner ces brides de conversation entendues ou non par hasard et qui m’inspirent, m’émeuvent ou m’amusent. Bon, il y a de grandes chances que les auteurs soient mes enfants ou Maricheri, mais ça peut aussi être la boulangère, le facteur, ou des inconnus croisés dans la rue. Sans être indiscrète, j’aime bien glaner des petites bulles de vie comme ça. Cette semaine, c’est la phrase d’un infirmier très gentil mais un peu confus, qui m’a fait sourire.

Wizzboy a donc eu sa première dose de vaccin lundi à l’hôpital. C’est très bien organisé, en pédiatrie sur rendez-vous individualisé, et pas à la chaîne avec les adultes. Tout est fait pour mettre les enfants à l’aise, franchement, j’ai trouvé médecins et infirmiers pédiatres absolument géniaux et d’une patience admirable. Wizzboy est aussi très content, puisqu’il a eu un bonbon. Mais, on sent quand même un certain épuisement derrière l’accueil bienveillant, parce que bon, je ne veux pas encourager les complotistes, mais d’après cet infirmier, il y a combien de bras gauches chez un gamin, d’habitude? Le pire, c’est que ça n’a pas du tout perturbé Wizzboy; qui a tendu son « bon » bras gauche, parce que l’autre, c’est celui de la main qui écrit, alors c’est pas le « vrai » gauche. Ah. Au moins, l’infirmier et Wizzboy se sont très bien compris, c’est déjà ça.

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , | 3 commentaires

Les bonnes résolutions 2022…plus ou moins

Comme tous les ans, alors que L’Ado était dégoûté d’être là mais il est poli (on l’a plutôt pas mal élevé celui-là, on était encore plein d’illusions et d’énergie), on a profité du repas du 31 pour faire un tour de table. Je n’ai même plus besoin de demander, même Wizzboy connaît le rituel maintenant. L’Ado a quand même insisté pour rajouter une nouvelle règle: interdiction de parler du Covid. Alors, les enfants, qu’est-ce que vous retenez de 2021 et quels sont vos souhaits pour 2022?

Source

Wizzboy était préparé, il nous a sorti d’une traite ce qu’il aimé: les vacances chez papi et mamie, les JO, le judo, le rugby, jouer avec ses grands frères, être élu délégué de classe et la brioche avec de la confiture de fraises mais c’est possible aussi avec de la confiture de mûres si il n’y en a plus aux fraises. Mais quand même, c’est mieux avec de la confiture de fraises. Et Noël, c’était trop mega bien. Pour 2022, il compte rester pareil, il se trouve bien comme ça.

Princessechipie a été prise de court devant le discours de son frère, visiblement, elle n’en avait pas prévu autant. Du coup, elle a demandé à passer son tour, le temps de se préparer. Justement, MangaGirl qui se fait prier les autres années, était à fond et prête à se lancer. Cet enthousiasme a paru suspect à Princessechipie qui a soupçonné un coup monté de ses frères et sœur pour la ridiculiser. Rires de toute la tribu, mais nooon, c’est juste que nous, on a des choses intéressantes à dire! Mangagirl a profité du silence soudain de Princessechipie qui boudait, pour prendre sa place. Elle a aimé les vacances (On sent un thème), l’école à la maison, même si ça a été trop court cette année, et ses nouvelles chaussures. Pour 2022, elle espère réussir le bac de français, qu’on ait encore des supers vacances (c’est bien ce que je disais…), et maîtriser la technique du fusain.

Princessechipie est sortie du silence, puisque de toute façon, personne ne faisait attention, pour dire qu’elle était contente de son année scolaire, mais attendez hein, laissez lui un peu de temps, elle peut trouver mieux à dire…GeekAdo a embrayé: lui aussi est satisfait d’avoir réussi ses partiels. Il est très content des cours en présenciel, des restos entre copains, sauf quand c’est végétarien parce qu’il a été malade, d’avoir un boulot à la fac qui lui est tombé du ciel, et il a aimé les vacances (à mon avis, ils se sont concertés pour faire passer un message sur ce coup là). Sinon, sourire niais en coin de grand dadais, il est d’accord avec Wizzboy pour la confiture de fraises. Et il espère réussir ses partiels en 2022, trouver un stage et une destination Erasmus.

Princessechipie s’est engouffré entre les deux grands: en 2021, elle a aimé les vacances aussi. Ouais, ben c’était pas la peine de nous faire attendre juste pour dire ça, hein. Mais-euh, il est embêtant L’Ado, à faire son chef, il se prend pour qui d’abord? Pour quelqu’un qui sait quoi dire, lui… Allez arrête de bouder, Princessechipie et vas-y. Ben avec tout ça, elle ne savait plus ce qu’elle a aimé en 2021, elle aurait bien dit passer du temps en famille, mais là… par contre, pour 2022, elle espère s’améliorer en sport pour arrêter de plomber sa moyenne, repartir en vacances et ça y est, elle se souvient: en 2021, elle a aimé se faire plein de nouvelles copines.

Bon, ça devient confus tout ça, il était temps que L’Ado reprenne la main. En 2021, il a aimé ses notes, en toute modestie, pouvoir à nouveau voyager un peu (“c’est pas juste, t’avais dit pas de Covid!…ben, j’ai pas prononcé le mot”), faire le chemin de saint Jacques avec un pote et son boulot d’étudiant qui marche bien. Et comme vœux, il espère terminer enfin brillamment ses études, voyager plus loin, trouver un vrai travail, courir un marathon et voyager encore. Avec tout ça, on en était arrivé au dessert, Wizzboy était surexcité, Princessechipie avait fini de bouder et se marrait avec Mangagirl et GeekAdo, les chats nous tournaient autour pour récupérer d’hypothétiques restes…allez, c’est parti pour une nouvelle année!

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , , | 4 commentaires

Sunny Monday #1 : janvier blanc

Je rempile pour une année de défi photos avec Bernie. Pour que ce soit plus clair, j’ai décidé de changer un peu la présentation et d’annoncer le thème du mois directement dans le titre.

On commence donc par le blanc, ce qui me donne l’occasion de vous (re)montrer (on l’a mitraillé, on en a plusieurs portaits!) le magnifique paon blanc qui se promène dans le parc du château de Esquelbecq, dans le Nord Pas de Calais.

Bonne année à tous!

Publié dans brèves | Tagué , , , | 2 commentaires

Projet 52: fêtes de fin d’année

On attaque une nouvelle année de projet 52 et Ma’ nous propose de revenir sur la semaine écoulée. J’ai eu envie d’une photo qui suggérait aussi la suite, du coup j’ai choisi ces décorations festives de la ville voisine de notre village, avec ce tapis rouge qui j’espère, va nous amener vers une nouvelle année un peu plus douce collectivement.

Très belle et sereine année à tous

Publié dans brèves | Tagué , , | 9 commentaires

Friday Feelings #350

Le vendredi, c’est états d’esprit, imaginés par ma copine Zenopia

Fatigue: pas du tout, vive les vacances!

Humeur: cocooneuse (comment ça, ça n’existe pas, comme mot? Ça devrait!)

Condition physique: chocolatée. C’est à dire que je profite bien des chocolats de Noël.

Esprit: festif encore un peu…

Estomac: voir condition physique…en plus, les enfants et Maricheri se sont ligués pour réclamer avec insistance un réveillon avec fondue savoyarde, pour je cite « changer de la raclette » qui n’était pas du tout prévue au menu pourtant.

Boulot: il va falloir s’y remettre…

Culture: on a revu “the vicar of dibley”, ça compte?

Avis perso: que ceux qui fêtent leur anniversaire en janvier (j’en connais, et des gens très bien), ne m’en veulent pas, mais franchement, à part la galette des rois, ça ne sert à rien, comme mois. Il fait froid, humide et terne. Février fait au moins l’effort d’être court… je propose qu’on passe directement au printemps après les fêtes.

Message perso: très belle, douce, sereine et joyeuse année à tous.

Loulous: L’Ado va donc devoir passer le réveillon avec ses parents, il est fou de joie, mais intérieurement. Très intérieurement. GeekAdo soigne son mal de bras post troisième dose à la bière de Noël, sur les conseils de L’Ado. Mangagirl profite à fond des vacances en se levant tous les jours à midi. Princessechipie est ravie de repartir bientôt en cours, évidemment, mais si on pouvait supprimer l’EPS, ça ne la dérangerait pas. Wizzboy est très content de se faire vacciner lundi: il va pouvoir manquer l’école, et c’est bien ça le principal.

Divers: j’ai une famille formidable, voilà! (je parle de mes parents, oncles, tantes, cousins, même si bien sûr, Maricheri et nos enfants le sont aussi, mais je l’avais déjà dit)

Amitié: Zenopia est très gentille (je le savais déjà, mais ça se confirme). Sérieusement, merci pour ton commentaire sur mon livre, ça m’a toute émue.

Love: il fait très bien le père Noël!

Penser à: vérifier les cartables

Envie de: prolonger les vacances, c’est possible?

Pic: on est passe chez le pâtissier, il y avait encore des coquilles de noël

Publié dans vie de famille | Tagué , , , , , | 2 commentaires

L’école de Harry Potter

Comme je suis paresseuse enrhumée (mais pas covidée, c’est vérifié), je tombe dans la facilité et je profite de l’émission pour les 20 ans de la sortie du premier film de Harry Potter pour ressortir mes explications limpides sur les parallèles entre Hogwarts et le vrai système scolaire britannique.

Source

Alors déjà, évidemment, il y a les uniformes. Pour des écoliers anglais, c’est normal de porter un blazer à écusson et une cravate rayée. Et la liste est bien longue comme le bras de Marichéri (comme il fait 6m02, forcément, son bras est beaucoup plus long que le mien) entre les chaussettes avec écusson brodé, les uniformes de sport (dont un pour le rugby), le blazer, le coupe vent…il n’y a pas de cape de sorcier mais certaines écoles privées ont vraiment des espèces de capes pour les filles et des chapeaux. Tout ça pour dire que les écoliers anglais trouvent tout à fait banal les uniformes de Harry Potter, ils ont les mêmes ou presque. Ce qu’ils trouvent exotiques eux, c’est de ne pas avoir d’uniforme à l’école! Mes enfants sont ravis depuis qu’on a déménagé, leur nouvelle liberté vestimentaire leur est même montée à la tête au début, sauf pour GeekAdo, qui trouve ça affreusement négligé, lui qui avait toujours la cravate bien droite et le blazer boutonné.

C’est pareil pour les houses, les maisons: il y en a vraiment dans les écoles anglaises, dès le primaire. Dans certains établissements, on les appelle forms mais c’est la même chose. Dans notre première école primaire, celle où on est resté presque 10 ans et qui a vu défilé les 4 plus grands, il y avait 4 houses, nommées d’après des rues du quartier. La directrice a trouvé désopilant de mettre tous mes gamins, des petits français donc, dans Traflagar. Chaque house a bien sa couleur, on avait vraiment rouge, vert, bleu et jaune, même si tous les enfants ont le même uniforme. Les élèves gagnaient ou perdaient des points pour leur house selon leur comportement. C’est quand la directrice m’a dit que je pouvais aussi attribuer ou ôter des points en cours de français que je me suis vraiment sentie intégrée. Chaque vendredi, en assembly (la réunion de toutes les classes dans le Hall- oui, il y a un vraiment un hall, mais on se calme: il sert parfois de cantine et/ou de salle de gym), on faisait le décompte des points de chaque house et en fin de trimestre, celle qui avait gagné, avait le droit à un non-uniform day, un jour en habits civils mais de sa couleur. C’était d’ailleurs assez frustrant puisque le pull (à écusson) d’uniforme était rouge et que Trafagar était aussi en rouge. Quand la house de mes enfants gagnait, il fallait quand même les envoyer à l’école en rouge. Oh, et il y avait bien une house cup à la fin de l’année.

Pas de tournois de quiddich, mais des sports days, où chaque house essaie évidemment de battre les autres, et des sports captains par house. Au collège, il y a vraiment des prefects et un head boy et une head girl. Ça a d’ailleurs posé problème quand GeekAdo est rentré au collège et que L’Ado était son prefect. Ça ne l’a pas fait rire du tout, alors que L’Ado en était très content. Les prefects avaient une cravate distinctive unie et non rayée, avec un écusson spécial et un badge. Ils ont plus ou moins les mêmes devoirs et prérogatives que dans Harry Potter (à part la magie) et peuvent attribuer des points pour la house, mais aussi des remontrances qu’ils notent dans les cahiers de correspondance. Ils sont surtout là pour guider les plus jeunes, mais GeekAdo n’a pas vu les choses comme ça…J’ai failli oublié la lettre…une seule et pas amenée pas une chouette, certes, mais on reçoit bien une lettre du collège pour dire que notre enfant y est pris. Ce n’est pas automatique, et quand la lettre arrive, on est ravi, on ne part pas se cacher au fin fond du pays, sauf si ce n’est pas l’école qu’on voulait…

Tout ça pour dire que ça donne une toute autre lecture quand c’est un univers familier qui est tout à coup magique. En tout cas, mes enfants adorent!

Publié dans société | Tagué , , , , | 1 commentaire

2021 funny news top 10

Pour une News addict comme moi, 2021 a été extrêmement anxiogène, et je ne parle pas que de la pandémie. J’imagine que personne n’a trouvé cette année particulièrement folichonne non plus. Mais il y a quand même eu quelques News qui m’ont amusée, comme tous les ans. Du coup, je sacrifie à la tradition du top 10 annuel d’infos insolites qui m’ont fait rire.

10-En Angleterre, on peut changer de nom de famille très facilement et pour n’importe quoi. En Angleterre, on aime bien aussi célébrer le nouvel an dans des flots de bière…bref, depuis janvier 2021, Céline Dion vit à Birmingham et travaille dans l’hôtellerie. Et c’est un homme de 30 ans, qui avant un réveillon trop arrosé, s’appelait Thomas Dodd.

9- En Alaska et en novembre, un élan en a eu marre de l’inefficacité de l’équipe de football américain du coin. Non seulement il est rentré sur le terrain, mais il a marqué un drop.

8-Pendant ce temps, toujours en novembre mais au Brésil, une vache s’est échappée de l’abattoir et a été retrouvée en train de s’éclater sur le toboggan de la piscine d’un grand hôtel. Après une telle prouesse aquatique, la vache a été sauve et adoptée comme animal de compagnie. Elle répond maintenant au nom de Tobboga et peut aller nager quand elle veut.

7-En Espagne et en août; le plus jeune évêque du pays a visiblement eu une crise de foi. En tout cas, il a démissionné pour se marier avec une sataniste auteure de livres érotiques. C’est clair; c’est un changement…

6-ça m’avait fait hurler de rire, mais comme c’est très connu, je ne mets cette audience sur zoom d’un tribunal américain où l’avocat a malencontreusement ajouté un filtre chaton qu’en sixième. Mais j’ai adoré ses dénégations en plein débats officiels, c’est assez rare qu’un avocat hurle qu’il n’est pas un chaton.

5-en novembre, la chanteuse Shakira s’est fait volé son sac à main dans les rues de Barcelone. Par un vrai sanglier.

4-en septembre, des scientifiques allemands m’ont fait rêver: ils ont inventé des toilettes pour vaches et affirment qu’on peut leur apprendre à s’en servir! Alors, c’est plus par soucis écologiques que pour m’aider à enfin avoir une vache potty trained, mais je suis ravie.

Source

3-alors évidemment avec la crise, certains perdent leur emploi et ce n’est pas drôle du tout. Mais bon, j’ai quand même pouffé de rire quand j’ai lu que Ian Brackenbury Channell de Christchurch avait été licencié alors qu’il était fonctionnaire d’état depuis plus de 20 ans. En qualité de “sorcier officiel de nouvelle Zélande ». J’adore ce pays! Et je rassure tout le monde, Ian Brackenbury Channell a 88 ans et mérite de se reposer un peu.

Source

2- on ne dénoncera jamais assez les ravages du dopages dans le sport, ou un truc comme ça…en décembre, 40 chameaux ont été disqualifiés d’un concourt de beauté chamelesque (oui, j’invente des mots, et alors?) en Arabie saoudite. Alors déjà, j’adore l’idée d’une miss chameau, mais le plus drôle, c’est la raison de cette élimination: trop de Botox. J’en pleure de rire, pauvres chameaux!

1-Je ne dis pas qu’on finit comme on a commencé, par une News due aux ravages de l’alcool, mais quand même…en avril, la police de Cracovie a dû secourir un habitant terrorisé. Alors déjà, ce monsieur a appelé à l’aide parce qu’il croyait être hanté par une créature maléfique planquée dans un arbre ( c’était du lilas, mais la précision n’est pas importante). Les autorités ont pensé à un animal sauvage et ont envoyé les services compétents. Effectivement, ils ont bien trouvé quelque chose dans l’arbre, mais pas un fantôme. C’était un croissant.

Publié dans Les tops 10 | Tagué , , , , , | 2 commentaires