Promenade Dublinoise


Je vous amène faire un dernier petit tour à Dublin, jusqu’à notre prochaine visite. Cette ville et toute l’Irlande occupe une place importante dans notre vie: c’est là qu’on a commencé notre vie adulte, qu’on s’est marié, qu’on est devenu parents, qu’on a vécu pendant 10 ans. On commence notre balade par la Liffey bien sûr.

On retourne dans Grafton Street, la rue piétonne et commerçante qui va jusqu’à St Stephen’s green. On y trouve brown Thomas, grand magasin emblématique, le bewley’s café, et sur le côté, la galerie marchande de Powercout house. C’est dans grafton street qu’on a acheté ma bague de fiançailles et nos alliances. On est retourné dans la même bijouterie, et quand on a expliqué, il a fallu serrer la main à tout le monde, on y serait encore si on n’avait pas dit qu’on voulait aussi retrouver un restaurant qui nous rappelait des souvenirs.

On a joué aux vrais touristes et on est allé voir la statue un chouïa sexiste de Molly Malone et les pubs bien sur. On a toujours eu un problème avec les pubs : Maricheri ne boit pratiquement pas d’alcool et je déteste la bière en général et la Guinness en particulier. On avait beaucoup ri à cette blague d’un comique irlandais qui ne buvait pas et à qui on demandait « mais tu fais quoi du coup? »: I remember things! Cela dit, je conseille le Snake’s bite, c’est très dublinois aussi: bière blonde, cidre et liqueur de cassis.

On s’est baladé dans les rues, on a été jusqu’a Merrion square et ses maisons géorgiennes aux portes colorées typiques aussi, mais c’était pour revoir le national maternity hospital à Holles Street où L’Ado et GeekAdo sont nés.

On a flâné dans St stephens green, qu’on n’avait jamais vu sous autant de soleil. On s’est demandé pourquoi Michael Collins avait une tête de poisson, et on a ri devant un poste de la Garda, la police locale: tu te souviens quand on savait pas le prononcer, Ahaha? (Ça se dit gardi).

On a bien vu et visité quand c’était possible, les églises, les bâtiments officiels, la banque d’Irlande…bref, on a profité à fond de ce retour de quelques jours, avec la ferme intention de revenir très vite. Après tout, on connaît aussi bien le chemin que le chauffeur de taxi qui nous a trouvé curieux: c’est pas commun, des touristes qui lui indiquent la route. Ben non, mais on ne sera jamais tout à fait des touristes à Dublin,

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Promenade Dublinoise

  1. petitdiables dit :

    Cette ville a l’air très vivante. J’espère pouvoir y aller un jour.

    J’aime

  2. carrie4myself dit :

    Tres belles photos; ca donne envie et tu le racontes bien!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s