Mardi tourisme :Okehampton Castle


Dernier jour d’école à la maison si tout va bien, WizzBoy est toujours négatif (on a fait le test à 7 jours hier), la classe doit réouvrir jeudi et il va pouvoir y aller. En attendant, on est débordé. Aujourd’hui on a l’impératif, les soustractions sans retenue, le cycle du sommeil et une chanson de noël…bref, je ressors un billet qui est un peu la suite de celui de la semaine dernière, puisqu’on reste dans le même coin d’Angleterre (le sud est), à la même période. On va à Okehampton Castle, en bordure de la petite ville charmante du même nom, dans le Devon, juste au dessus des Cornouailles. Ça n’a pas l’air, mais il s’agit du plus grand château fort de tout le comté, et on le doit évidemment à des migrants normands.

Okehampton est une motte féodale qui date de 1068. Le Devon est un peu loin de Hasting et on n’avait pas internet à l’époque. Les habitants du coin n’avaient pas encore compris que le chef, c’était Guillaume le conquérant, depuis 1066. En tout cas, il a fallu que Guillaume leur envoie un pote, Baudouin (ou Baldwin en local) Fitzgilbert pour leur expliquer. Baudouin-Baldwin a établi ses positions à Okehampton, et il a fait régner l’ordre normand depuis son donjon sur toute la région. En même temps, on comprend pourquoi il s’est installé là, la vue est charmante. Quitte à s’installer de force quelque part, autant choisir un coin sympa.

Après divers mariages, Okehampton est devenue propriété d’une autre famille de migrants français , les de Courtenay en 1173. Vous savez ce que c’est, quand on se retrouve quelque part, on refait la déco. Le château a été agrandi aussitôt par Renaud de Courtenay, mais il était déjà pratiquement en ruines un siècle plus tard, quand Hugh de Courtenay en hérite en 1274. Le petit Hugh est ambitieux (il devient même Earl of Devon) et il reconstruit encore une fois Okehampton Castle. Ses descendants continuent à l’agrandir tout au long du quatorzième et du quinzième siècle. 

Finalement, le dernier Courtenay est exécuté pour rébellion par Henry VIII, qui avait le coup de hache facile, et le château est confisqué en 1539. Il tombe peu à peu en ruines, il disparaît même sous la végétation, jusqu’à ce qu’un local le rachète pour rien en 1911 et les restaurations commencent dès 1917. Okehampton Caste appartient aujourd’hui à l’English Héritage. Ça se visite, on peut même grimper sur les ruines pour admirer le paysage qui n’a pas beaucoup changé depuis que Baudouin s’est installé là. 

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Mardi tourisme :Okehampton Castle

  1. Bruno dit :

    Il devait être beau ce donjon

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s