Mardi Tourisme: Grenade sur l’Adour


On repart dans les Landes cette semaine, je vous avais prévenus! On va à Grenade sur L’Adour, charmante commune de 2500 habitants, au sud est de Mont de Marsan, où il y a eu un excellent restaurant qui malheureusement a fermé depuis longtemps alors que j’y ai fêté mes 18 ans, mais je ne pense pas que ce soit lié. Les fêtes de Grenade sont aussi les toutes premières où je suis allée seule, c’est à dire avec la moitié de ma classe, mais sans aucune supervision parentale, c’est dire si j’aime beaucoup cet endroit. J’en profite pour saluer ma copine de lycée Séverine qui ne me lit certainement pas et ne se souvient peut être plus de moi, ni de toute la bande qui a ravagé squatté son salon, mais je m’égare…

Grenade sur l’Adour est évidemment une bastide, encore une, mais c’est un peu normal dans le coin. Sérieusement, sans la guerre de 100 ans, on se demande si ça aurait été urbanisé, tiens… Grenade a été fondée par les anglais en 1322, et PrincesseChipie estime qu’il n’y a aucune raison, qu’en tant que Anglo-landaise d’origine, on ne lui donne pas les clés de la ville et d’une maison de vacances en plein cœur de la place centrale. Franchement, ça se tient, comme raisonnement. Les maisons traditionnelles sur la place et aux alentours, ne sont pas en pierres coquillères comme dans le Marsan, mais en galets ronds de l’Adour et c’est très joli aussi.

Grenade sur l’Adour, comme son nom l’indique est donc sur l’Adour, qui a la manie de déborder plusieurs fois par siècle. L’église, qui date du XV siècle, porte la trace des inondations successives, dont celle record du dix huitième siècle. D’un coup, je ne suis plus aussi enthousiasmée par l’idée de PrincesseChipie de passer mes vacances sous l’eau place des tilleuls, qui est pourtant la plus grande place des bastilles landaises, c’est dire l’importance de Grenade au moyen âge.

Au dessus de Grenade, on a un très joli point de vue, en montant à Notre Dame du Rugby. Il s’agit d’un ancien oratoire romain transformé au cours des siècles en église puis tombé dans l’oubli et la ruine jusqu’à ce qu’un abbé fan de rugby décide de la retaper dans les années 60, avec l’accord et des aides financières de la fédération française. Non seulement la chapelle est charmante, mais la collection de maillots exposée à l’intérieur et à côté dans le petit musée, est impressionnante, comme ça, au milieu de nulle part. Les plus grands joueurs de rugby du monde sont passés par là, et Wizzboy a promis d’y revenir faire don de son maillot quand il sera international, évidemment. On y trouve des maillots de tous les pays, y compris les plus improbables, et des souvenirs de stars de l’ovalie, comme Jonah Lomu, c’est vraiment un endroit surprenant.

Tout ça pour dire que Marichéri et les enfants qui n’avaient jamais mis les pieds à Grenade sur l’Adour et n’en avaient donc aucun souvenir adolescent, ont beaucoup aimé la balade. Ça prouve bien que je ne suis pas chauvine!

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Mardi Tourisme: Grenade sur l’Adour

  1. PetitDiable dit :

    Fan de vieilles pierres, j’aime beaucoup!

    J'aime

  2. Bruno dit :

    Merci pour cette belle visite

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s