Friday Feelings #317


Le vendredi c’est états d’esprit (imaginés par ma copine Zenopia)

Fatigue: toujours pas, ça devient inquiétant.

Humeur: lasse, très, très lasse. Pour citer une de mes idoles absolues, Pierre Desproges « Je me heurte parfois à une telle incompréhension de la part de mes contemporains qu’un épouvantable doute m’étreint: suis-je bien de cette planète? Et si oui, cela ne prouve-t-il pas qu’eux sont d’ailleurs? ». Vous avez trois heures.

Condition physique: toujours aussi frigorifiée, c’est encore loin, le printemps?

Esprit: pfff…cela dit, j’ai bon espoir de devenir extralucide ou télépathe ou un truc comme ça après la vaccination. En tout cas, d’après ce qu’on lit sur les RS, et même ce qu’on entend dans des médias dits sérieux, je dois forcément en ressortir avec un super pouvoir, non? Comme a fait remarqué L’Ado: si le vaccin lui garantit bien la 5G dans notre coin paumé, il veut le faire de suite, laissez-le passer!

Estomac: heureusement que ça ne me coupe pas l’appétit, tiens.

Boulot: Ce que c’est que d’être la plus jeune (alors que bon, d’après L’Ado, je commence à rentrer dans l’âge mou, pour ne pas dire pré moisi), je suis la seule non vaccinée! Si ça se trouve, ils s’envoient des ondes télépathiques pendant les réunions et je loupe toute la discussion. C’est pas malin, je suis sensée faire des comptes rendus, je fais comment, hum?

Culture: alors que je désespère de l’état du monde, de la connerie ambiante, et tout ça, je suis plongée dans la presse des années trente en ce moment. Ça fait relativiser. Certes, on nageait encore plus que maintenant en plein populisme mais les différents politiques ne se réglaient pas à coup de mensonges éhontés mais de pistolets, c’est un autre style. Bref, je m’éclate.

Avis perso: tout va bien…alors donc, juste pour la journée d’hier, j’ai appris que Londres veut déclarer la guerre à la France (c’est à la une de tous les journaux, ce n’est pas une de mes exagérations), que la Caroline du Sud propose désormais aux condamnés à mort de choisir entre la chaise électrique et le peloton d’exécution, qu’une trumpiste à l’extrême limite du complotisme a gagné haut la main les élections régionales madrilènes, que les français sont les européens les plus anti vaccins et de loin, et que le prix des abricots va flamber cet été…bref, je suis lasse.

Message perso: sérieusement?

Loulous: L’Ado était effondré par le niveau des arguments madrilènes. C’est là qu’on a appris qu’il envisage de s’installer de façon permanente dans la capitale espagnole. C’est une excellente idée, je suis pour, je préfère nettement aller passer mes vacances lui rendre visite à Madrid qu’à Irkoutsk (c’est un exemple au hasard, je n’ai rien contre la Sibérie, juste contre le froid). GeekAdo se demande d’ailleurs si erasmus fonctionnera bien dans deux ans et si oui, où il peut aller. MangaGirl retourne enfin au lycée lundi. Pour deux jours. Elle en est épuisée d’avance. PrincesseChipie est ravie d’avoir retrouvé le collège, ses camarades et ses profs. Wizzboy apprend la relativité: il ne voit pas le problème quand il se lève 10 minutes plus tôt que le réveil. Ça va, maman, 10 minutes, c’est pas beaucoup. D’accord donc à partir de maintenant, tu te couches 10 minutes plus tôt, tu goûtes 10 minutes plus tard, tu éteins ta switch 10 minutes plus tôt, tu restes 10 minutes de plus à l’école…finalement, il trouve que 10 minutes, c’est beaucoup.

Divers: je suis lasse. Oui je sais, je me répète et ça n’a rien à faire dans cette rubrique, c’est dire ma lassitude.

Amitié: à mardi sur messenger, à mercredi sur Skype…on finira bien par se voir irl!

Love: lui par contre, c’est toujours mon super héros, il n’a même pas besoin de vaccin pour ça.

Penser à: rien. Voilà.

Courses: le regard de désespoir de la pauvre vendeuse à la boucherie a failli me réconcilier avec le genre humain, elle était face à un client euh…spécial…je ne veux pas juger quelqu’un en 5 minutes, mais réussir à être aussi grossier, sexiste et un peu raciste tant qu’on y est, juste en achetant des merguez, il faut le faire.

Envie de: un bazooka. Ça va avec tout, non?

Pic: bon allez, un peu de douceur parce que je sens bien que j’ai cassé l’ambiance aujourd’hui. FB a quand même un intérêt, celui de nous rappeler de bons moments, comme cette photo, prise il y a exactement trois ans au détour d’une petite route tout près de chez nous où on on continue à passer, quitte à faire un detour, juste pour voir les vaches.

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Friday Feelings #317

  1. Pour le prix des abricots, ça fait un mois qu’on le sait par ici… on a vu les dégâts du gel de début avril en direct, et les premières estimations étaient de 60 à 100% de perte selon les exploitations et les produits. Ca a fait la une des journaux (locaux).

    J'aime

  2. Aurel dit :

    Je vis entourée de vaches, des charolaises, des limousines, des salers… Elles paissent tranquillement avec leurs veaux, et c’est d’un reposant ! Alors je ne les collectionne pas, mais les voir dans les prés aux alentours de mon village, me console de bien des turpitudes… Quant aux abricots, j’habitais dans la Drôme il y a 18 mois encore, c’est bien embêtant pour les producteurs. Ici les vignes ont gelé, c’est pas top non plus. Mais vive la vie, quand même !

    J'aime

  3. petitdiables dit :

    Jolies vaches!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s