Mardi tourisme: palacio réal y almuneda, Madrid


Je me décide enfin à aller voir ailleurs qu’au Mexique (mais j’y reviendrai, j’ai encore plein de vieilles photos en réserve). Pour ne pas faire un changement trop brutal, je me suis dit qu’il fallait rester hispanophone, on va donc aller se balader du côté du Palais Royal madrilène et de la cathédrale de la Almuneda à l’autre bout de l’esplanade. C’est particulièrement riant puisqu’on y trouve aussi le tribunal de l’Inquisition, juste en face du palais, sur le côté de la cathédrale…ahaha. Sérieusement, c’est impressionnant, surtout avec le bleu incroyable du ciel madrilène.

On commence par le Palais Royal, construit en 1738 sous Felipe V (sous son règne je veux dire, on n’a pas suspendu le roi en l’air pour lui construire une petite masure en dessous, un peu de sérieux!). On sent de suite que le petit Felipe avait le sens de la mesure et l’esprit guilleret, son palais en impose, alors qu’il n’a même pas pu en profiter. C’est son successeur, Carlos qui a pu inaugurer le palacio real et surtout en assurer la déco intérieure. C’est dommage. Ça se visite, avec un guide et on n’avait pas le droit de prendre de photo, mais j’avoue qu’on n’était pas trop tenté. Je ne sais pas si c’est le très relatif décalage horaire avec l’Angleterre ou l’ambiance légèrement famille Adams baroque, à coup de dorures surchargées et de lourds catafalques sombres, mais j’en garde le souvenir d’une atmosphère oppressante. On va rester à l’extérieur, sous le soleil. Il paraît que le Louvre a servi de modèle à l’architecte, c’est vrai qu’on y trouve un air de famille.

On enchaine avec la cathédrale de la almuneda, juste à côté. La construction a débuté en 1879 et il a fallu des décennies pour la finir, du coup on a changé d’architectes en plein milieu. Le premier était en plein trip gothique, le dernier était un admirateur du baroque. Ça donne une cathédrale au style assez unique.

Le mélange d’influences est encore plus marqué à l’intérieur de la cathédrale. C’est particulièrement coloré, voire flamboyant et franchement, j’aime bien toutes ces couleurs qui contrastent avec le gris un peu austère de l’extérieur.

Tant qu’à être dans le coin, je recommande un petit tour sur la plaza de Oriente, un petit arrêt devant le teatro real, juste en face du palais et le monastère de la encarnacion, il ne faut pas non plus oublier de flâner vers le campo del moro …enfin bref, il ne faut pas hésiter à se balader un peu, et à lever la tête pour admirer le ciel!

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s