Thursday thunder: le confit pour les beaufs


C’est une colère du jeudi, mais une colère légère, parce que je n’en peux plus des sujets sérieux. Je n’en peux plus d’angoisser sur l’état du monde, et de lire tout et n’importe quoi….tout en même temps. J’en ai légèrement marre, et donc, je préfère piquer une colère sur un sujet moins important, quoique: le confit de canard. Ou plutôt des pubs radiophoniques pour le confit de canard, qui ont failli me faire balancer à la poubelle toute ma réserve de bouffe vaguement landaise, y compris des framboises à l’Armagnac qui n’avaient rien demandé à personne et que L’Ado a défendu avec force, tellement elles (ces pubs) sont efficaces.

Source

Je ne sais pas si vous avez eu la malchance d’entendre ces chefs d’œuvre pour le confit de canard, ou plutôt, je cite: « le confid’canâr ». Par pure bonté d’âme, je vous épargne les liens, c’est très pénible à entendre. Je rappelle quand même que je viens des Landes, que je suis fière de mes racines gastronomiques et qu’on ne rigole pas avec ça. C’est bien simple, au moment de choisir un nom de blog, j’ai pratiquement hésité entre Pomdepin et confidecanard. C’est dire si je me sens profondément outrée par ces pubs infâmes, dans l’argument fait passer les pires discours complotistes des RS pour de la grande littérature. C’est tout à la fois sexiste, réactionnaire, beauf et tellement nul que je n’ai pas de mot pour le décrire. Ce n’est pas parce qu’on parle de confit qu’il faut que ça soit gras. Et vraiment, quel rapport avec les mesures sanitaires? Parce que cette bouillie infâme qui se prétend publicitaire reprend donc, sous de faux air de bon sens populaire, la logorrhée verbale des complotistes, des anti masques, des anti vax, anti confinement et j’en passe. C’est quoi, cette merde?

C’est pas possible, c’est une ruse des producteurs de confit d’oie, pour dévaloriser le confit de canard. Je ne vois que ça. Sérieusement, il y a de quoi convertir au véganisme le plus convaincu des carnivores. Non parce que j’aimerais qu’on m’explique pourquoi « on ne peut plus utiliser sa voiture sans culpabiliser » , « tenir la porte aux dames sans passer pour un dragueur », « un illuminé va bientôt interdire les papotages entre copines », tout ça avec la subtilité d’une enclume cherchant à faire de l’ironie, je disais, je ne vois pas en quoi ça a un rapport avec le confit de canard. Par contre, c’est clairement du copié/collé de ce qu’on voit passer sur les RS vautrés dans le complotisme. Pour vendre du canard donc. Ah. Certains discours dégoulinants de beaufitude sous le mode « on nous interdit tout, on nous cache tout, mais nous sachons » passent pour des thèses tout en finesse sur la physique quantique à côté de ces pubs infâmes! Il n’y a personne, à aucun moment dans la chaîne décisionnaire qui a conduit cette bouillie publicitaire sur les ondes qui n’a tiqué? Personne n’a remarqué que ça insultait l’intelligence des auditeurs, mais aussi directement les femmes, les écolos, les malades et les soignants (puisque le couvre feu et le confinement sont moqués), n’importe qui avec un cerveau, et surtout, surtout, les producteurs de confit de canard, qui passent d’un coup pour de sombres bouseux dégénérés machistes et donc fachos et complotistes. Rien que ça. En trente secondes de spot publicitaire, il faut le faire. Sans compter que c’est un chouïa contre productif. Je doute qu’il y ait eu une ruée soudaine sur le confit de canard après la diffusion de ces pubs.

Bref, pour la première fois et je n’aurais jamais pensé que ça arriverait un jour, j’envisage très sérieusement de bannir tout ce qui peut avoir trait au canard de ma cuisine. C’est bien de faire de la pub, c’est mieux, surtout quand il s’agit d’alimentaire, quand elle ne donne pas totalement envie de vomir aux clients potentiels.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Thursday thunder: le confit pour les beaufs

  1. nanou dit :

    Entièrement d’accord! Je suis aussi scandalisée que vous par cette infâme bouillie de beaufitudes et thèses complotistes. Je suis d’origine gersoise, et donc je le prends d’autant plus mal, mais je serais de n’importe où, j’aurais bondi de la même façon à l’écoute de ce paquet d’inepties. Mais quelle est la boîte de publicité qui a eu cette idée? Et quel est le client (syndicat de producteurs?) qui l’a validée?
    Avec à la suite la chaîne d’opticiens avec masque, gel, distanciation, qui conseillent les clients (font leur travail, quoi) et « qui s’occupent de tous les papiers » pour donner le signal de la fin de la pub. Là, on est choyés pendant le confinement.
    Bonne fin de journée.

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Merci, je suis rassurée de voir que je ne suis pas la seule à avoir bondi en entendant cette chose infâme. Il semblerait que ce soit financé par « le comite interprofessionnel des palmipèdes à foie gras ». Je ne connaissais pas ce comité, et je n’ai pas envie d’en savoir plus sur lui.

      J'aime

  2. nannie06 dit :

    Je n’écoute que
    https://www.facebook.com/classic21/
    la Rock generation radio (suis en Belgique) (mais je pense accessible dans le Pas de Calais ?) ! Il y a aussi des pubs (belges) pas terribles, mais regroupées toutes les 1/2 heures et tout le reste c’est de la bonne musique (rock) !

    J'aime

  3. Bon comme je n »écoute pas la radio à part une radio musicale dans la voiture (donc autant dire que ça fait 2 semaines que je n’ai pas écouté la radio !), j’avais loupé ce ramassis de clichés bas de gamme et bien lourdingues…. Et qu’on ne vienne pas parler de second degré, parce que je crois que même Patrick Sébastien, c’est plus décalé que ça (et pourtant…)

    J'aime

  4. Nanou dit :

    Apparemment nous ne sommes pas les seules à avoir été choquées par cette campagne de publicité. François Morel vient d’y consacrer son billet sur France Inter sur le mode « Et tant qu’on y est ».

    J'aime

  5. Frédérique dit :

    François Morel en a bien remis une couche ce matin sur France Inter … cette pub est immonde et complètement déplacée et vraiment je ne vois pas de lien avec le confit . A nous dégoûter , maintenant en mangeant du confit , on va peut être penser à cette pub inepte malheureusement ….😡😡🦆🦆🦆

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Oui, je crois que je ne suis pas prête de remanger du confit, c’est un comble pour une landaise! Je ne comprends pas comment personne n’a pensé que cette pub ne serait pas contre productive.

      J'aime

  6. Agdel dit :

    Je trouve aussi cette pub complètement déplacée et idiote (mais bon, celle pour la banque qui passe juste avant ou après, avec le champion de la mauvaise foi « ils font les massages à ta place ? » m’énerve aussi). En revanche, rien ne m’empêcherait de manger du confit, faut pas exagérer, il y a des valeurs qui passent avant tout !
    Ah, et j’ai loupé François Morel que j’adore (autant que le confit, plus même !), je vais donc l’écouter de ce pas (ou de cette oreille plutôt)

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s