Thursday thunder: school censorship


Depuis quelques semaines, un autre débat que le brexit et le choix du remplaçant de Zaza enflamme la Grande Bretagne: l’éducation sexuelle dans les écoles et plus précisément le fait qu’on va enfin ne plus cacher aux élèves qu’il y a des couples gay et des familles homoparentales. C’est tout…et pourtant ça contrarie certains parents et ça provoque des réactions qu’on pourrait qualifier d’hystériques si on voulait rester polis avec ces sombres homophobes débiles. Alors que ça ne me pose aucun problème de les traiter de connards au contraire.

Source

Déjà, j’ai toujours trouvé surprenant qu’en Angleterre (je ne sais pas comment ça se passe en France, c’est peut être aussi le cas), on demande l’autorisation écrite des parents avant les cours d’éducation sexuelle en primaire où on apprend globalement aux enfants ce qu’ils ont déjà observé par eux-mêmes depuis l’âge où ils jouaient à s’arracher leur couche, à savoir que les garçons et les filles ne sont pas fichus pareil. Je ne vois pas en quoi ça peut perturber ces chers petits. Encore une fois, ils sont déjà au courant et c’est la moindre des choses. On ne demande pas l’avis des parents avant de leur apprendre la grammaire, le calcul, la musique…pourquoi faire une exception avec l’anatomie? Ce n’est pas plus une question d’opinion ni de conviction personnelle que d’apprendre qu’on met un S au pluriel. Ça me fait penser à ses mamans en Irlande qui m’avaient prise à partie parce que L’Ado avait informé ses potes qui voulaient savoir comment on fait un bébé. Vu qu’il avait demandé, j’avais expliqué, avec des mots adaptés à son âge. Ça a fait scandale. Il aurait fallu que je dise que, je cite « un bébé est un don de dieu ». Ah. Ben non. Après ces mêmes mamans se lamentaient du taux de grossesses chez les ados, vous croyez pas qu’à force de ne rien leur dire, ça joue un peu, bande de coincées?

Mais voilà qu’on va aller encore plus loin en Angleterre, en parlant donc de couples gays et de familles homoparentales. Enfin non, c’est juste que dans la leçon sur la vie de famille, certaines illustrations, certains exemples qui ne se détachent pas spécialement des autres, montrent des couples gays et des familles homoparentales. On ne parle pas d’eux spécifiquement, on parle couple et famille. C’est tout. Et certains parents hurlent au scandale. Je ne vois toujours pas. L’homosexualité, ce n’est pas comme beetlejuice, même si vous dites « gay » 3 fois, vous n’allez pas le devenir. Par contre que votre enfant soit gay ou pas, votre attitude immonde, vos vociférations abjectes vont faire bien plus de dégâts psychologiques que tout ce que vous pouvez imaginer en prétendant hypocritement que vous ne voulez que le/la protéger. Personnellement, c’est votre connerie qui m’aggresse, je fais comment pour demander qu’on ne montre pas votre étroitesse d’esprit à mes enfants? Il y a un formulaire à remplir aussi? Je n’ai pas peur que vous les contaminiez, ils sont plus évolués que ça, mais votre étalage de haine risque de les effrayer, voire de les traumatiser. Plus que de savoir que M. a deux papas ou que les filles ne font pas pipis comme les garçons. C’est où l’option pour vous faire taire devant les écoles? Ces parents ont trouvé un slogan merveilleux pour défendre leur homophobie triomphante: « my child my choice » . Mon enfant, mon choix. C’est moi où ça sonne comme « mon enfant, ma chose »? Vous n’êtes pas propriétaire de vos enfants!

Dans les écoles anglaises, il y a aussi un formulaire pour demander l’autorisation des parents avant les cours de religions (avec un S, on apprend toutes les religions, dans le but de mieux connaître l’autre et d’apprendre à respecter les différences). Ce sont souvent les mêmes qui refusent que leurs gosses suivent les cours d’éducation sexuelle. Ils ont peur de quoi? Si ils sont aussi sûrs d’avoir raison?

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Thursday thunder: school censorship

  1. zenopia dit :

    Ici, pas de demande d’autorisation parentale pour ce cours… en tout cas pas à l’école de la poulette 🙂 Et pas non plus il y a un peu plus de 30 ans quand j’y ai eu droit à l’école 🙂

    J'aime

  2. Axelle Duda-Gérard (Ax-L) dit :

    Ici non plus, pas d’autorisation, ça fait partie du programme. Note que je trouve qu’on leur parle un peu trop « mécanique », « risques » (grossesse, ist, etc – c’est indispensable, nous sommes d’accords mais…) et pas assez amour, respect, consentement, sexualités diverses 🙂

    J'aime

  3. En France, cela fait partie du programme, donc pas de d’autorisation : c’est obligatoire !
    Après, comme le dit Axelle, le programme est axé sur les aspects « mécaniques » : anatomie, fonctionnement du corps, risques… le côté amour, respect et compagnie est abordé dans certains établissements mais ce n’est pas une obligation, et ça c’est dommage ! Parce que la question du consentement par exemple, c’est quand même hyper important…

    J'aime

  4. froggymums dit :

    J’ai pas remarqué spécialement de tabous par rapport au gay ou lesbiennes à l’accueil de l’école il y a d’ailleurs des images des divers couple on y trouve de tous une famille homme/femme, des femme/femme et homme/homme, parents avec un handicape aussi ou de couleur et j’ai trouvé ça bien j’ai trouvé que c’était justement plus ouvert qu’en france, après j’habitais un petit village ou fallait pas sortir de la normes c’est pour ça. Pour les autorisations ça ne me choc pas je trouve ça bien car chacun à ses opinions, je ne dis pas que c’est bien mais on ne peu pas obliger les gens, tous comme la religion moi je trouve ça bien qu’ils puissent étudier toutes les religion contrairement à la france ou tu ne peu même pas abordé un seul sujet en école publique, quand j’ai découvert la matière histoire des religions je me suis dis qu’elle scandale ça serait si on avait la même en france mdr

    Aimé par 1 personne

    • Joëlle dit :

      Si mes souvenirs de jeune retraitée (ex-enseignante) sont exacts, il me semble qu’en cours d’histoire au collège, quand on aborde le chapitre sur les croisades, les cinq piliers de l’islam sont abordés… mais rien sur les autres « grandes » religions.
      Tu parles de scandale, je suis d’accord avec toi, et ce qui me faut bien marrer c’est qu’en même temps, dans notre chère république qui se veut hyper laïque, les gens hurlent quand on évoque la possibilité de supprimer une des fêtes religieuses du calendrier!

      Aimé par 1 personne

      • pomdepin dit :

        J’aime beaucoup le système anglais pour ça. Mais quand je vois la montée du racisme et de l’intolérance en Angleterre, je me dis qu’il y a eu des ratés quelque part.

        Aimé par 1 personne

    • pomdepin dit :

      Je t’ai mis un lien sur FB

      Aimé par 2 personnes

  5. carrie4myself dit :

    Reproduction sexuelle et MST voila ce que j’ai vu avec mes eleves en 4eme

    Aimé par 1 personne

  6. michusa dit :

    Aux US pareil pour les cours de « health » il faut autorisation les parents peuvent faire retirer leurs enfants de ces cours aussi (au college et lycée). Mais ca va plus loin, on a eu aussi au college (middle school) donc entre 6eme et 4eme aussi des autorisations pour enseigner la shoah ! ? ou lire le livre d’Elie Weisel sur le sujet. Encore plus loin les profs pour se parer a tout demandent des autorisations aux parents pour étudier telle ou telle piece de theatre (rien d’avant garde, rien que du repertoire classique américain, donc rien de tres subversif.) Etc etc. Au lycée (!) on doit faire signer les parents si on veut montrer un film PG13 (pour plus de 13 ans alors qu’ils ont tous plus de 13 ans ! cherchez l’erreur. Et le classement PG13 est tres poussé, une clope allumée, un petit bisou de rien du tout et hop c’est PG13. Ma sorcière bien aimée (le film, pas le feuilleton ca je ne sais pas) était PG13…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s