Thursday thunder: fat and free!


C’est une colère qui me démange du clavier depuis un petit moment déjà. Ça fait des semaines et des semaines que je m’énerve dès que je vais à la pharmacie, dans un supermarché, que je passe devant un marchand de journaux ou que j’allume la télévision. C’est très subjectif, mais je n’avais pas l’impression que c’était à ce point pénible et intrusif en Angleterre. Je parle du fat shaming et du marché visiblement très juteux en France des régimes et autres foutaises pour perdre un demi millimètre de gras autour des cuisses parce que c’est bientôt l’été, et qu’on a intérêt à avoir l’air toutes faméliques si on ne veut pas rater sa vie de femme. Un instant, je vais hurler de rage au fond du jardin et je reviens.

Source

Je ne dis pas, en Angleterre il y a bien ce genre de campagnes pour des produits tout aussi débiles et inefficaces : c’est clair qu’il suffit d’avaler une pilule pour perdre instantanément 300 kg ou de se frotter les bourrelets avec la crème skeleton pour rétrécir de moitié, hop! Je ne parle même pas des divers régimes miracles…mais ici, en France, on est constamment bombardé par ce genre de pubs. Elles sont partout, jusqu’à la pharmacie où je suis innocemment allée acheter les médicaments pour la varicelle de Wizzboy et où j’ai été accueillie par une vitrine m’ordonnant d’avoir un corps où rien ne dépasse. En même temps, c’est sûr que si je ne me nourris que d’eau et de laxatifs, ça devrait le faire. C’était pire à l’intérieur de la pharmacie…il y en a en Angleterre, mais dans un coin dédié à ça, pas dans toute l’officine. Ici, c’est du sol au plafond. Non mais sérieusement, ça va pas mieux? Je croyais bêtement qu’en pharmacie, on vendait des médicaments pas qu’on n’y faisait que de l’enfumage marketing en culpabilisant toutes celles qui osent ne pas avoir un corps pré pubère à 40 ans. C’est quoi cette obsession de la France pour notre poids et nos formes? Je ne parle pas du côté médical, surtout que visiblement tout le monde s’en fout, on ne nous emmerde qu’avec l’esthétique supposée déficiente de nos kilos en trop. Le règne de la vacuité et de l’apparence lisse.

J’insiste, on ne parle même pas de poids en tant que tel, et donc encore moins de problèmes médicaux ou pas, mais juste d’apparence. Il faut rentrer dans le moule, et puis c’est tout. Se fondre dans la masse uniforme, mince et terne. Ne pas dépasser, ne pas se faire remarquer, ne pas être autre. C’est merveilleux d’éduquer deux filles, dont une plutôt influençable au milieu de tout ça! Quel sombre cretin dégénéré a décidé qu’en France, toutes les femmes doivent faire du 34, ni plus ni moins, quelque soit leur âge et leur vie et que c’était tout à fait acceptable de nous assaillir en continu de pubs pour des produits miracles débiles et des régimes ultra violents à la rigueur médicale plus que douteuse? Qui a décidé que les françaises devaient aussi toutes avoir le même look, de préférence sombre et sobre? Il n’y a pas d’organisme de régulation des publicités en France? C’est normal de traiter les femmes comme ça? Soit belle, mince, sans personnalité et tais-toi. Pourquoi tous ces charlatans qui bousillent la santé physique et mentale des femmes ont-ils autant de visibilité? Pourquoi des magasines qui se disent féminins ne servent qu’à faire honte aux femmes à cause de leur physique, de leur coiffure ou de leurs vêtements? Et nos cerveaux, ça intéresse quelqu’un?

Vous savez quoi, chers publicitaires sexistes? Mes kilos et moi, on vous emmerde. Je suis grosse certes mais en bonne santé, selon mon médecin qui est plus compétent pour donner son avis sur la question qu’un ayatollah auto proclamé de l’esthétique phasme, et mon apparence ne regarde que moi. Mon look et mes formes passaient totalement inaperçus en Angleterre et il faudrait que je change de personnalité d’un coup alors que je me sens bien comme ça, pour faire plaisir à de sombres cretins (et crétines) obsédés par l’uniformisation du corps des femmes? Vous voulez rire! Je me contrefous de faire rentrer mes hanches et mes docs à fleur dans un conformisme bien plus dangereux pour ma santé mentale que mes goûts bizarres et mes bourrelets.

Cet article, publié dans Les colères, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Thursday thunder: fat and free!

  1. Anonyme dit :

    crème skeleton et esthétique phasme : 😀
    Moi aussi je trouve que c’est très présent en France cette attitude, malheureusement et c’est plus que dommage.
    Je ne suis même pas sûre avoir fait du 34 un jour… A 13 ans peut-être? 😉

    J'aime

  2. Frédérique dit :

    d’accord avec toi (je ne vends pas de trucs comme ça dans ma pharmacie )
    le règne abusif des squelettes porte-manteaux est effrayant ( à plus d’un titre ) et de plus cela ne concernerait il que les femmes ? les rondeurs assumées et non indice de maladie sous-jacente sont bien plus confortables à vivre et puis nous avons aussi (qui l’eut cru) un cerveau , nous ne sommes pas qu’un corps …;en allemagne ce n’est pas du tout comme ici en France ( et c’est beaucoup plus facile de s’habiller pour les -oh mon dieu- celles qui font plus que du 44 )

    J'aime

  3. dhelicat57 dit :

    Voilà ce que j’aime Londres… pas de préjugé sur mon poids ici je grossis rien qu’avec le regard de certains et je ne te parle pas des réflexions subies depuis des années… désormais j’assume bisous

    J'aime

  4. Cilou dit :

    Tu devrais lire le magazine féminin Causette, il te plairait. Le sous titre est « Plus féminin du cerveau que du capiton ». Ça change de Elle !

    J'aime

  5. Cecile dit :

    Comme c’est vrai hélas … Alors que des statistiques récentes démontrent que la Française lambda fait plutôt du 42, on nous impose comme standard des mannequins squelettiques qui font du 34 ou du 36, on montre en exemple telle ou telle starlette qui est rentrée dans son jean slim 3 jours après avoir accouché, et on fustige telle ou telle star américaine pulpeuse prise en délit de gourmandise … Tout le monde a quelque chose à dire sur la question, et le corps des femmes appartient à tout le monde, sauf aux principales intéressées en somme …
    C’est énervant et je partage votre colère. Personnellement, je pèse 15 kilos de plus que lorsque j’avais 20 ans, mais j’accepte mon corps comme il est, mes bourrelets sont la marque de mes grossesses, et un peu aussi de mon appétit de vivre 😉
    Certes j’aimerais pouvoir rentrer dans mes petites robes cintrées ou des shorts un peu moulants comme il y a 20 ans, mais je ne suis pas prête à m’affamer pour en arriver là. C’est mon choix et si quelqu’un n’est pas d’accord, je m’en cague, comme on dit ici 😉
    Cécile

    Aimé par 1 personne

  6. Cécile C dit :

    Bonjour,
    Je ne rajoute rien au comm de Cécile que j’aurais pu écrire mot pour mot !
    Il faut dire qu’avec l’approche de la cinquantaine … mon corps et moi avons appris à nous apprivoiser et qu’il me plait comme il est ! Il y a bien des matins où je me trouve moins jolie, moins ci moins ça et puis je pète un coup et ça va mieux !
    Si seulement on pouvait inventer un régime pour réduire les cons
    Bon vendredi et merci pour ton blog que j’apprécie toujours autant
    PS : La varicelle de Wizzboy va mieux ?

    J'aime

  7. chenillenvol dit :

    Je n’avais pas conscience de l’ampleur que le bodyshaming a en France par rapport à d’autres pays. Garde bien ton médecin, le mien s’est contenté de me dire de perdre du poids sans s’interroger sur ma prise de poids. Merci je pouvais le dire toute seule😑
    Mais je constate que la notion de taille « plus size » est beaucoup moins présente dans les magasins tchèque et slovaques, parfois du S au 4XL.

    J'aime

  8. Joëlle dit :

    Deux petites remarques, très personnelles:
    1) les pharmacies sont forcément plus ou moins dans le « para » car c’est là, et non dans les médicaments (grâce à la régulation des prix qu’impose notre système de santé, une chance pas toujours appréciée des patients en France) que les pharmaciens peuvent améliorer leurs marges
    2) les petites tailles comme moi souffrent aussi du manque d’offre en magasin! Impossible de me trouver une jupe qui m’aille, sauf en tout début de saison (les soldes, c’est jamais pour moi!) et à des prix inabordables pour ma bourse! J’envisage très sérieusement de me mettre à la couture…
    À bas la standardisation!

    J'aime

    • pomdepin dit :

      Alors qu’en Angleterre, tu as 3 coupes pour la même taille, regular, large et petite, ça aide beaucoup. Pour les pharmacies, tu trouves de tout en Angleterre, y compris un labo photos, du coup, le rayon « régime » est noyé dans le reste.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s