Les enfants et le (non) sommeil


C’est mercredi, le jour des enfants que mes petits anglais ont découvert avec joie depuis qu’on est en France. En Angleterre, il y a école. Avec toute la logique qui le caractérise, Wizzboy a pris l’habitude de se lever plus tôt le mercredi. Un peu comme les week-ends. Alors que demain, il va falloir que je le tire du lit pour aller à l’école. Pourquoi? Pourquoi les enfants ont un besoin irrésistible de gâcher le sommeil de leurs parents?

Source

Ça commence dès la naissance. Pendant des mois, voir des années, ils se mettent à hurler de manière intempestive plusieurs fois par nuit. GeekAdo nous a fait des terreurs nocturnes jusqu’à 3 ou 4 ans (ce n’est pas que je ne me souviens plus, c’est que j’étais trop fatiguée pour compter). Il poussait des cris stridents à affoler les voisins. Je me ruais dans sa chambre (à tour de rôle avec Marichéri, non mais vas-y, c’est ton tour si j’y suis allée la dernière fois!) pour le trouver profondément endormi. Le traitre. Je ne parlerai pas de MangaGirl et Wizzboy, je vais pleurer. Et avant qu’on me bassine avec des conseils pour faire dormir les bébés, on en a eu 2 qui dormaient. PrincesseChipie faisait même des nuit de 10 heures à 6 semaines. Pourtant on n’a rien fait de spécial. Si votre gamin dort, ce n’est pas que vous êtes de meilleurs parents que ceux qui n’ont pas pu fermer l’œil depuis 6 ans, c’est juste un coup de chance, ou alors c’est que vous n’entendez pas, allez donc faire un test d’audition. Non mais. Cela dit, quand on devient parent, on le sait. On s’attend au manque de sommeil au début. C’est juste qu’on ne nous dit pas qu’on n’en prend pas pour quelques mois mais pour des années. Pour des décennies même.

PrincesseChipie qui dormait comme un loir comateux en étant bébé, commence à s’agiter vers 6 heures du matin, les bons jours, 5 heures les autres. Elle dévale l’escalier avec la légèreté d’un troupeau d’éléphants au galop (elle a voulu sa chambre au deuxième, on a dit oui. Erreur stratégique grave) . Va te recoucher! Je vais juste boire, aux toilettes, donner à manger au chat, boire, voir l’heure, voir si je n’ai pas perdu mon écharpe, boire, chercher ma gomme, boire. Ne rayez pas les mentions inutiles, il n’y en a pas. Entre 5 et 7 h du mat, cette gamine vit littéralement dans l’escalier, qu’elle monte et descend en courant, suivi des chattes qui gambadent joyeusement derrière dans un vacarme de cascade sous acide. Si il n’y a pas école, épuisée par toute cette activité, la charmante enfant se rendort parfois. Juste quand je renonce et que je me traine péniblement devant la machine à café. De toute façon, il y a un moment que Wizzboy est passé à l’attaque aussi. C’est le matin, il a faim, il veut faire pipi, il s’ennuie. Si par hasard les pérégrinations de sa sœur ne m’ont pas encore réveillée, il s’en charge, en me flanquant délicatement un doigt dans l’œil : mamaaaa, t’as pas tes lunettes. Rhhaaa , c’est quoi ça?!? Je dormais et je me fais agresser sauvagement par un schtroumpf insomniaque!

Vous allez me dire, au moins, les ados me laissent tranquille. J’en ris encore. C’est tellement attendrissant, cette naïveté de parents de jeunes enfants qui croient qu’ils pourront dormir quand leur progéniture aura grandi. Ça me fend presque le cœur de leur dire la vérité. Vous croyez que bébé ne dort pas? Un ado, c’est pire. Un ado dort effectivement jusqu’à midi, mais c’est parce qu’il (ou elle, j’ai un modèle féminin depuis peu, c’est pareil) vit la nuit. Si vous vous réveillez en sursaut, au bord de l’infarctus parce qu’il y a un bruit en bas, pas d’affolement. C’est juste un ado qui réchauffe un reste de pizza avec des spaghetti ( un/e ado peut manger n’importe quoi du moment que c’est sur une pizza) en balançant toutes les casseroles par terre pour trouver une cuillère pour rajouter de la confiture de fraise sur son chef d’œuvre culinaire (je disais donc, vraiment n’importe quoi). Ces cris stridents de chat qu’on égorge à minuit? L’ado qui teste son ampli de guitare. Un tremblement de terre qui secoue toute la maison dans un bruit de roulement de tambour hyperactif? Une ado qui répète une chorégraphie, sur du parquet, mais ça va hein, j’ai mis la musique au casque. Un chat qui hurle à la mort à 4 heures? C’est vraiment un chat qui hurle à la mort à 4 heures mais parce l’ado a décidé de le réveiller pour lui faire un câlin et la pauvre bête se débat désespérément.

Mais un ado, ça grandit, ça finit par devenir un chouïa plus indépendant, on n’y croit. On a tort, c’est une ruse. C’est le moment où l’ado commence à sortir, en troupeau avec des congénères à l’air aussi vif et débrouillard que lui, c’est dire si on est en confiance. Tout va bien. On ne peut pas fermer l’œil tant que l’ado n’est pas rentré. On imagine le pire: mon bébé agressé, accidenté, se vidant de son sang au milieu d’une forêt hostile, perdu dans une grotte (mais enfin, il est au pub au bout de la rue! Oui, mais on ne sait jamais), ou juste totalement bourré. Gagné! C’est bien légèrement alcoolisé (selon ses dires. Saoul comme une huître selon les miens) que l’ado tente de défoncer la porte parce qu’il a perdu ses clés qu’il tient à la main. Ça réveille tout le quartier. Avec un peu de chance, il peut même se faire interpeller par une patrouille de police qui le prend pour un cambrioleur. En plus, l’ado est une espèce ingrate qui peut râler pendant des jours si on ne répond pas exactement du tac au tac: « oui c’est bien mon fils » alors que franchement, il devrait être éternellement reconnaissant que l’amour maternel ait fini par prendre le dessus sur l’irrésistible envie d’aller se recoucher. Si l’ado réussit à rentrer sans encombre, c’est à dire après avoir sonné, il est soudainement d’humeur loquace. Comme ça à 3 heures du mat. C’est tellement rare que, tout attendri, on l’écoute déblatèrer, c’est mignon, mon bébé me raconte sa vie…oui enfin, bon je n’ai pas besoin de tous les détails non plus. Surtout à cette heure. Ou alors l’ado téléphone à 2 heures du matin: il faut venir le chercher, son pote qui devait le ramener à oublier son train qui s’est perdu en allant chez une copine qui était pas là parce que son père a pris la voiture. Quoi?!? Enfin bref, il faut le récupérer.

Tout ça pour dire que j’ai sommeil depuis 20 ans. Vivement qu’ils soient adultes tiens! Quoique, d’après la maman de Marichéri, même avec des enfants adultes, c’est pas gagné. Ils n’hésitent pas par exemple à téléphoner en pleine nuit sous prétexte qu’ils viennent eux mêmes de devenir parents. Alors là, je sais d’avance que je n’aurai qu’une réponse: vengeance!

Cet article, publié dans vie de famille, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Les enfants et le (non) sommeil

  1. Emma june dit :

    Lol. J en ris encore (jaune).
    Mon presque 8 ans a été un très mauvais dormeur jusqu’à 4 ans depuis c’est le coucher qui nous rend dingue 😮
    par contre, il se lève à 8:00… depuis qu’il sait lire le 8 on lui a dit « pas avant 8 »! 😁 Et franchement il sait même se débrouiller seul le temps qu’on émerge a 9:00.#teamparentindigne

    Aimé par 1 personne

  2. lanabc dit :

    Tellement vrai ta note. En premier, je dirai dans mes bras… Les deux miens ont commencé à dormir vers 3 ans et les autres sont persuadés que c’est parce que je suis une mère nulle (on ne peut pas accuser les pères, vu qu’ils n’ont pas le même) et je me retrouve avec l’Ado qui sort, vit la nuit, te réveille en sursaut et dors comme une fleur jusque 14/16 heures. Et je ne parle même pas des insomnies liées aux études, le bac, parcours sup, recherche de stage etc….

    J'aime

  3. J’ai des modèles petits dormeurs depuis toujours, le genre couche-tard/lève-tôt… A la crèche, « on » m’expliquait qu’il fallait que je les couche plus tôt le soir comme si je n’avais pas essayé déjà !
    En maternelle, ils ont été les premiers autorisés à ne pas faire la sieste.
    A moi aussi, on m’avait dit qu’à l’adolescence, ils dormiraient plus tard… Mouais.. je crois qu’à l’âge qu’ils ont, j’ai le droit de douter ! J’ai l’impression que quelle que soit l’heure à laquelle je me réveille le week-end, ils sont déjà tous occupés à tout sauf dormir et pas parce qu’ils se sont couchés spécialement tôt !

    J'aime

  4. Gwen 35 dit :

    J’ai bien rigolé à la lecture de ce billet, en compatissant quand même…e ne me rendais pas compte de la chance que j’avais eu d’avoir 3 gros dormeurs que j’avais déjà du mal à réveiller à temps pour l’école à 9h….le week-end, ils ont vite compris que la grasse matinée parentale était sympa en concours…rien à voir avec nul/pas nul effectivement, juste la génétique de marmotte familiale, on est de gros dormeurs aussi, et sûrement de la chance au tirage…;-). D’ailleurs, ma petite soeur a eu une première fille du même modèle que les miens (peut-être même encore plus facile, c’est le SEUL bébé que j’ai connu qui faisais un grand sourire à l’idée d’aller se coucher et qui n’a jamais pleuré à cette idée (elle est un peu trop sage cette petite d’ailleurs..), et sa deuxième est une Wizzboy pleine d’énergie, et bien décidée à en profiter dès l’aurore, incroyable la différence, y compris dans les siestes de la petite enfance (3h/45 mn) ! Mais avoir de gros dormeurs ne nous a pas épargné les terreurs nocturnes de l’aîné, jusqu’à 6 ans, le somnambulisme du 3ème, qui venait faire pipi dans des endroits incongrus en début de nuit, et son énurésie (ça a des inconvénients le sommeil bien profond de la marmotte !) a duré bien des années….comme quoi, on a TOUJOURS quelque chose à dire du sommeil de ses enfants, même quand ils font des grasses matinées !;-)

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    Muppet est mon reveil matin; elle aime reclamer des caresses a 4h, 5h du mat…. ou elle me marche dessus si je reste trop tard au lit comme ce matin a 6h30 🙄 LOL

    J'aime

Répondre à carrie4myself Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s