Sweet valentine again


Pendant que Wizzboy était occupé à snober la Tour Eiffel, je lui courrais après…enfin bref, je suis épuisée. Je vous ressors à peu près un vieux billet sur la Saint Valentin en Angleterre et vue par mes enfants. Il paraît que c’est d’actualité. Les anglais râlent parfois parce que leur pays s’américanise, et ça les contrarie. A force de regarder les séries US, les jeunes (cette espèce bizarre et mal définie…par exemple, je me trouve très jeune, mais L’Ado ne partage pas mon avis. Il croit que c’est lui le jeune, alors que je trouve que c’est un bébé, ingrat certes, mais tout petit), je reprends: certaines personnes d’un âge indéterminé remplacent des tournures british par des phrases américaines. Certaines traditions venant de l’autre côté de l’Atlantique s’insinuent peu à peu en Angleterre. Je n’ai aucune opinion sur la question, mais pour la Saint Valentin, j’ai pu observer un phénomène que je croyais réservé aux écoliers américains.

Tous les ans, les gamines (visiblement, ça n’a pas encore gagné les garçons) distribuaient à tous leurs petits camarades des friandises et cartes « home made » de St Valentin (de la page de cahier déchirée, vaguement gribouillée, à la superbe carte avec paillettes, ruban et tout). PrincesseChipie est revenue une fois avec un butin impressionnant, dont un cupcake rose, des chocolats en forme de coeur (pas la peine de s’emballer, du Cadbury, c’est une insulte au vrai chocolat), une carte coeur rose saumon en 3D et plusieurs mots « happy Valentine ». Elle était ravie, surtout du cupcake. De son côté, elle réalisait toujours des œuvres pour ses copines, toute la famille, et même les chattes.

IMG_1334

Je trouve ça très mignon ( sans compter que je suis bien contente qu’on me souhaite une happy « valintimes » Day, c’est une première!). Les petites écolières étaient toutes excitées de s’échanger leurs cartes. Une « Valentine » à l’école quand on a 5 ou 6 ans, ce n’est pas une grande déclaration d’amour mais un petit geste amical. Alors bien sûr, certaines mamans râlaient, encore un américanisme…mais les gamines étaient toujours ravies. Par contre, chez les grand de KS2 (les 7-11 ans), rien. Même désert saint-valentesque au collège.

Cette année, PrincesseChipie poursuit la tradition, elle est engluée dans les paillettes jusqu’au cou pour faire des cartes maison. Elle est très déçue, elle a bien compris qu’en France, elle risque de passer pour une dangereuse illuminée si elle en distribue à toutes ses copines à la rentrée. Mais elle est tenace, elle a entrepris, avant les vacances d’expliquer le principe des valentines pour tous en classe. Ça serait une idée pour le cours d’anglais, non? Qu’en pense la directrice? Bref, si un jour dans le Nord Pas de Calais, on est obligé de distribuer des cartes de saint Valentin à toutes ses connaissances, c’est qu’elle aura gagné. Attention, elle en est capable.

Cet article, publié dans société, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Sweet valentine again

  1. Hâte de voir le projet et voir ce que cela va donner par la suite ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Anonyme dit :

    Dans le Nord et le Pas-de-Calais, les filles font ça à la Sainte-Catherine et les garçons à la Saint-Nicolas. Les camarades de votre fille ne seront donc pas dépaysées, juste décontenancées ;).

    J'aime

  3. Valérie dit :

    Si PrincesseChipie a envie de donner des cartes en forme de cœur brillantes de paillettes, je pense qu’elle a bien raison. Je suis sûre que ça rendra le destinataire très heureux. Un peu plus d’amour et d’amitié dans ce bas-monde fait du bien. St-Valentin ou pas. Bravo PrincesseChipie! Et s’il y a des grincheux qui n’approuvent pas, qu’ils aillent se faire cuire un œuf, na!

    J'aime

  4. Cecile dit :

    Oulala sujet polémique : St Valentin, fête des amoureux ou fête commerciale ?
    Personnellement je n’ai jamais adhéré au concept, mais chacun fait comme il veut …
    Ceci dit, petite anecdote : pendant un séjour d’un an aux US, ma fille qui était alors en primaire, ne comprenait pas l’effervescence de ses camarades de classe américaines qui fabriquaient des dizaines de cartes de St Valentin pour les distribuer à TOUS leurs camarades de classe.
    Du haut de ses 10 ans, elle avait trouvé cela stupide de voir ses copines distribuer des cartes à tout le monde (filles et garçons) y compris à ceux et celles qu’elles n’aimaient pas … Comme elle a du caractère, elle a refusé de se plier à la tradition (à ma grande fierté, j’avoue).
    Une copine française maman de 2 bambins en maternelle (donc ne sachant pas écrire) a juste halluciné quand elle a vu le tombereau de cartes qu’il lui fallait écrire pour cette occasion, elle avait été (gentiment mais fermement) prévenue par les mamans américaines que c’était mal vu de ne rien faire. Car oui ce sont les mamans qui s’y collent, évidemment, et qui écrivent des dizaines de cartes personnalisées à la place de leurs gamins qui se contentent de coller (de travers) 3 pauvres gommettes pailletées (et bâveuses).

    J'aime

  5. carrie4myself dit :

    Yes she can do it! 😉

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s